Allez au contenu, Allez à la navigation

ANTIER Joseph

Ancien sénateur de la Haute-Loire

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 23 octobre 1938
  • Fin de mandat le 31 décembre 1941

Extraits de la table nominative :

1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

ANTIER (ERNEST, MARIE LOUIS, ALPHONSE, JOSEPH), né le 31 mai 1868 à Laussonne (Haute-Loire), mort le 22 septembre 1943 à Lyon (Rhône).

Député de la Haute-Loire de 1919 à 1924 et de 1928 à 1932. Sénateur de la Haute-Loire de 1938 à 1941.

Joseph Antier, après de brillantes études à la Faculté de Droit de Paris, obtint le titre de docteur en droit en 1892, avec une thèse intitulée : « L'électorat politique et les actions nodales ». C'est au Puy, qu'il exerça sa profession d'avocat. Marié en 1895, et père de cinq enfants, il fut Bâtonnier de l'ordre.

Les élections du 16 novembre 1919 le désignèrent comme représentant de la Haute-Loire en tête de la liste d'Union nationale. A la Chambre, membre du groupe d'entente républicaine démocratique, il fit partie de la Commission de législation civile et criminelle et de la Commission des pensions militaires. Battu aux élections du 11 mai 1924, il fut élu maire de sa commune natale, Laussonne, et conseiller général du canton de Fay-sur-Lignon.

Il se présenta à nouveau, les 22 et 29 avril 1928, aux élections législatives dans la circonscription d'Yssingeaux. Réélu au 2e tour de scrutin Député de la Haute-Loire et membre du groupe des démocrates populaires, il se consacra, au sein des Commissions de la législation et du suffrage universel, à des problèmes de réforme judiciaire.

Il fut battu aux élections générales des 1er et 8 mai 1932.

Elu sénateur de la Haute-Loire lors d'une élection partielle le 28 octobre 1938, en remplacement de M. Martin Binachon décédé le 1er septembre 1938, il fut membre des Commissions d'administration générale, départementale et communale et de la législation civile et criminelle. Auteur de diverses questions écrites, il ne prit part à aucun débat. Son activité parlementaire fut d'ailleurs interrompue par la guerre dont il ne put connaître l'issue puisqu'il devait mourir à Lyon le 22 septembre 1943.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

ANTIER (Joseph)

Né le 31 mai 1868 à Laussonne (Haute-Loire)

Décédé le 22 septembre 1943 à Lyon (Rhône)

Député de la Haute-Loire de 1919 à 1924 et de 1928 à 1932

Sénateur de la Haute-Loire de 1938 à 1941

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome I, p. 383).

Joseph Antier émet un vote favorable à l'adoption de la loi constitutionnelle du 10 juillet 1940 accordant le pouvoir constituant au maréchal Pétain.

Agé de 72 ans au moment de l'armistice, il meurt à Lyon quelques années après.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Joseph ANTIER, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 31 mai 1868
Décédé le 22 septembre 1943
Profession
Avocat
Département
Haute-Loire
  • Mis à jour le 22 octobre 2014