Allez au contenu, Allez à la navigation

ASTOR Joseph

Ancien sénateur du Finistère

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 13 avril 1890
  • Réélu le 7 janvier 1894
  • Fin de mandat le 20 avril 1901 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1890 , 1891 , 1892 , 1893 , 1894 , 1895 , 1896 , 1897 , 1898 , 1900 , 1901

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

ASTOR (JOSEPH), né le 27 juin 1824 à Ajaccio (Corse), décédé le 20 août 1901 à Kerazan-en-Loctudy (Finistère).

Sénateur du Finistère de 1890 à 1901.

Issu d'une famille originaire du Languedoc, fils d'un officier qui, après avoir fait les guerres de l'Empire vint se fixer à Quimper dont il fut maire de 1836 à 1848, Joseph Astor fut d'abord attiré par la carrière militaire. Sorti de l'Ecole spéciale de Saint-Cyr il fut progressivement promu sous-lieutenant, lieutenant et capitaine, mais ayant acquis ce grade il démissionna de l'armée en 1855. Ses convictions républicaines l'amenèrent à grouper autour de lui les éléments d'une opposition vigoureuse à la politique du Gouvernement impérial. Devenu un des chefs du parti républicain en formation, il fut élu à son tour en septembre 1870 maire de Quimper, fonctions qu'il occupa avec activité pendant vingt-cinq ans. Il devint en outre en 1877 conseiller général du Finistère, mandat qu'il remplit jusqu'à son retrait volontaire en 1895.

Il se présenta à l'élection sénatoriale partielle du 13 avril 1890, en remplacement de M. Grandperret décédé, avec un programme républicain opportuniste qui lui valut son élection. On l'entendit en 1891 dans la discussion du projet de loi portant déclaration d'utilité publique d'un réseau de chemin de fer d'intérêt local dans le département du Finistère, en 1893 sur le projet de loi tendant à modifier le tableau des circonscriptions électorales, et il déposa plusieurs rapports sur des questions d'intérêt local.

Il fut réélu au renouvellement du 7 janvier 1894 mais ne prit part à aucun débat, se contentant de siéger dans diverses Commissions. Il mourut dans l'exercice de son mandat, le 20 août 1901. Son éloge funèbre fut prononcé à la tribune du Sénat par M. Armand Fallières, Président, à la séance de rentrée du 22 octobre 1901.

Il avait épousé une demoiselle Arnoult de Pont-l'Abbé, soeur d'un député de même nuance politique que lui-même.

Le domaine de Kerazan qui appartenait à la famille fut légué par leur fils unique à l'Institut de France en 1929.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Joseph ASTOR, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 27 juin 1824
Décédé le 20 avril 1901
Profession
Officier
Département
Finistère
  • Mis à jour le 17 avril 2014