Allez au contenu, Allez à la navigation

BEAUPIN François

Ancien sénateur de la Nièvre

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 2 décembre 1900
  • Réélu le 7 janvier 1906
  • Fin de mandat le 25 avril 1916 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

BEAUPIN (FRANÇOIS, GUILLAUME, dit Francis), né le 12 février 1842, à Gien (Loiret), mort à le 25 avril 1916, à Paris (16e).

Sénateur de la Nièvre de 1900 à 1916.

Propriétaire - agriculteur, mais aussi conférencier à l'Association polytechnique, Francis Beaupin commença sa carrière politique en 1871, alors qu'il n'avait que 29 ans, en se faisant élire conseiller municipal de La Charité-sur-Loire, Dès lors, cette carrière devait se dérouler dans la confiance ininterrompue de ses concitoyens qui le portèrent au Conseil d'arrondissement, en 1876, et au Conseil général, en 1892.

Enfin, le 2 décembre 1900, un siège de sénateur s'étant trouvé vacant dans la Nièvre, à la suite du décès de M. Hérisson, Francis Beaupin l'emporta par 376 voix contre 349 à son concurrent, M. Cartier, républicain modéré.

Inscrit à. la gauche démocratique, il siégea dans diverses Commissions et déposa plusieurs rapports tendant à déclarer d'utilité publique certaines lignes de chemins de fer d'intérêt local. Il se fit entendre dans la discussion : du projet de loi relatif à la contribution des patentes (1902:) des projets concernant l'enseignement secondaire libre (1904); et des propositions de loi tendant à ajouter un paragraphe à l'article 103 du Code de commerce (1905).

Réélu au renouvellement partiel du 7 janvier 1906, il soutint la proposition de loi tendant à établir le repos hebdomadaire en faveur des employés et ouvriers (1906) et prit part à la discussion de la loi de finances de l'exercice 1907, ainsi qu'à celle du budget du Ministère de l'Agriculture de l'exercice 1908.

En 1910, il participa à la discussion d'interpellations : sur l'exploitation des chemins de fer de l'Etat, en 1912 sur les jeux dans les casinos.

Puis son activité se ralentit et, à la séance du 18 mai 1916, le Président Antonin Dubost annonçait son décès au Sénat, rendant hommage à ce modeste « qui n'eut d'autre ambition que de rester fidèle à son parti, sûr à ses amis et dévoué à son pays ».

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. François BEAUPIN, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 12 février 1842
Décédé le 25 avril 1916
Profession
Propriétaire agricole
Département
Nièvre
  • Mis à jour le 02 septembre 2014