Allez au contenu, Allez à la navigation

BONNEFOY-SIBOUR Jacques

Ancien sénateur du Gard

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 30 janvier 1876
  • Fin de mandat le 12 décembre 1876 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)

avant 1889

BONNEFOY-SIBOUR (JACQUES-ADRIEN), sénateur en 1876, né à Dieulefit (Drôme), le 18 novembre 1821, mort à Hyères (Var), le 12 décembre 1876, était le neveu par alliance de l'archevêque de Paris, dont il fut autorisé, par testament, à porter le nom. Après avoir hérité d'une grande fortune et d'une importante maison de commerce que lui laissa M. Sébastien Sibour, son beau-père, il lui succéda, sous l'Empire, comme maire de Pont-Saint-Esprit (Gard) et comme conseiller général de ce canton. Il tenta, sans succès, de se faire élire député au Corps législatif, lors des élections de 1869; il s'était présenté comme candidat indépendant. Rallié, après le 4 septembre 1870, à la République conservatrice présidée par Thiers, il fut révoqué de ses fonctions de maire par M. de Broglie et devint le candidat des républicains modérés aux élections sénatoriales du 30 janvier 1876. Il fut élu sénateur du Gard par 223 voix sur 438 votants, prit place au centre gauche, et vota avec ce groupe politique contre la majorité alors monarchiste de la Chambre haute. Il mourut l'année de son élection.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Jacques BONNEFOY-SIBOUR, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 18 novembre 1821
Décédé le 12 décembre 1876
Profession
Gestion de biens
Département
Gard
  • Mis à jour le 22 octobre 2014