Allez au contenu, Allez à la navigation

BONY-CISTERNES Antoine

Ancien sénateur du Puy-de-Dôme

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu du 7 juillet 1907 au 3 janvier 1909
  • Réélu du 3 janvier 1909 au 11 janvier 1920 ( Fin de mandat )
  • Réélu le 11 janvier 1920
  • Fin de mandat le 8 janvier 1927 ( Non réélu )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

BONY-CISTERNES (ANTOINE), né le 15 décembre 1847 à Saint-Cirgues (Puy-de-Dôme), mort le 18 septembre 1928 à Saint-Cirgues.

Député du Puy-de-Dôme de 1889 à 1907. Sénateur du Puy-de-Dôme de 1907 à 1927.

Antoine Bony-Cisternes accomplit ses études secondaires au lycée de Clermont-Ferrand, puis revint à Saint-Cirgues, sa commune natale pour prendre la direction des importantes propriétés qu'y possédait sa famille. Très compétent en matière agricole, il gagna, grâce aux conseils qu'il prodiguait, l'estime et la sympathie de ses compatriotes qui l'élurent conseiller municipal dès qu'il fût en âge d'accomplir ce mandat. En 1878, il devient maire de sa commune et en 1880, conseiller d'arrondissement du canton de Champeix. Conseiller général en 1889, il fut réélu en 1892 et en 1898. Il se présenta aux élections générales législatives du 22 septembre 1889 dans la circonscription d'Issoire, et fut élu au premier tour de scrutin par 12.012 voix contre 3.904 à M. Catalo. Il fut réélu aux élections générales du 20 août 1893 par 12.681 voix contre 10.989 à M. Girot-Pouzol, à celles du 8 mai 1898 par 14.456 voix contre 11.178 à ce même adversaire, à celles du 27 avril 1902, par 15.238 voix contre 8.276 à M. Porte-Chabory, enfin à celles du 6 mai 1906 sans concurrent, par 16.362 voix et toujours au premier tour de scrutin. Inscrit au groupe républicain, il appartint à diverses commissions spéciales, à celle de l'administration et à celle des cultes et de la décentralisation. Il prit très rarement part aux débats publics, consacrant son activité à ses travaux de commissaire. Il se montra toujours adversaire de la dictature ; anticlérical il prit parti pour la séparation des Eglises et de l'Etat ; quoique-protectionniste et adversaire du libre-échange, il demeura largement libéral. Elu sénateur du Puy-de-Dôme le 7 juillet 1907, en remplacement de M. Chantagrel décédé le 21 avril, il se démit de son mandat de député le 11 juillet suivant. Il avait emporté son siège, au premier tour de scrutin, par 726 voix sur 1.120 suffrages exprimés. Membre de plusieurs commissions spéciales, il prit rarement la parole, se bornant, comme il l'avait fait à la Chambre, à remplir ses devoirs de commissaire. La sauvegarde des intérêts des travailleurs demeura au centre de ses préoccupations. Réélu au renouvellement du 3 janvier 1909, au deuxième tour de scrutin, par 620 voix sur 1.089 suffrages exprimés, et au renouvellement du 11 janvier 1920, au troisième tour par 507 voix sur 1.080 votes émis, il subit un échec à celui du 9 janvier 1927, où n'ayant obtenu que 303 voix au premier tour de scrutin, il décida de ne pas participer au scrutin de ballottage.

Il se retira à Saint-Cirgues où il mourut l'année suivante, le 18 septembre, âge de 81 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Antoine BONY-CISTERNES, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 15 décembre 1847
Décédé le 18 septembre 1928
Profession
Exploitant agricole
Département
Puy-de-Dôme
  • Mis à jour le 26 octobre 2014