Allez au contenu, Allez à la navigation

BOUFFIER Albert

Ancien sénateur du Rhône

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 3 janvier 1897
  • Réélu le 28 janvier 1900
  • Fin de mandat le 2 janvier 1909 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

BOUFFIER (ALBERT, ANDRÉ), né le 13 août 1835 à Pont-de-Beauvoisin (Isère), mort le 15 décembre 1913 à Nice (Alpes-Maritimes).

Sénateur du Rhône de 1897 à 1909.

Industriel à Lyon où il avait fondé une entreprise de tissage de soie qui lui valut le grand prix de l'exposition internationale de Lyon en 1873, Albert Bouffier, attiré par la politique fut élu conseiller municipal de Lyon au lendemain du 4 septembre 1870 pour devenir premier adjoint au maire en 1881 et le rester jusqu'en 1890. Il entra au conseil général du Rhône en 1890 et présida l'assemblée départementale en 1893. Il eut une action prépondérante dans le transfert des Facultés, trop dispersées dans Lyon, au centre des Brotteaux. Il fut un des fondateurs de l'Ecole du service de santé militaire de Lyon.

Il se présenta au Sénat à l'élection partielle du 3 janvier 1897 destinée à pourvoir au remplacement de M. Munier, décédé le 7 juillet 1896. Il fut élu au premier tour de scrutin par 375 voix sur 746 votants.

S'étant présenté comme républicain de gouvernement, il déclarait dans sa profession de foi : « Que la démocratie affermisse la politique gouvernementale au Sénat, qu'elle sache constituer une grande majorité républicaine dans les deux Chambres, alors elle sera assurée de ne plus voir la propriété individuelle menacée et les principes de la Révolution outragés... Les ouvriers de la ville et de la campagne pourront enfin obtenir, par des lois de prévoyance, d'assistance et par des caisses de retraite, un meilleur sort dans la vieillesse ».

Il s'inscrivit au groupe de l'Union républicaine, et appartint à diverses commissions spéciales.

Il participa, en 1899, à la discussion du projet de loi portant modification du tarif général des douanes. Il retrouva son siège au renouvellement du 28 janvier 1900, au premier tour de scrutin, par 438 voix sur 731 suffrages exprimés. Membre de commissions spéciales, il se fit entendre au cours de la discussion du budget de l'exercice 1901, et en 1906, sur le projet de loi modifiant le tarif des douanes.

Il ne se représenta pas au renouvellement sénatorial du 3 janvier 1909, et se retira à Nice ,où il mourut quatre années plus tard âgé de 78 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Albert BOUFFIER, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 13 août 1835
Décédé le 15 décembre 1913
Profession
Industriel
Département
Rhône
  • Mis à jour le 22 octobre 2014