Allez au contenu, Allez à la navigation

CHALAMET Henri

Ancien sénateur de l'Ardèche

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 11 janvier 1920
  • Réélu le 9 janvier 1921
  • Fin de mandat le 13 janvier 1930 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

CHALAMET (JEAN; ETIENNE, LOUIS, Henri), né le 16 septembre 1849 à Tournon (Ardèche), mort le 17 mai 1935 à Valence (Drôme).

Sénateur de l'Ardèche de 1920 à 1930.

Neveu du précédent, Henri Chalamet, après avoir fait ses études de droit, se fit recevoir avocat à Valence (Drôme) et fut maire de cette ville de 1896 à 1919. Son oncle s'étant démis de son siège de conseiller général de Vernoux (Ardèche) le 28 juillet 1895, Henri Chalamet lui succéda et il devait conserver ce mandat jusqu'à sa mort.

Il fut élu sénateur de l'Ardèche à l'élection partielle du 11 janvier 1920, pour succéder à Auguste Vincent décédé le 28 février 1915 et que la guerre de 1914-1918 avait empêché de remplacer plus tôt. Il emporta le siège au premier tour de scrutin, par 629 voix sur 770 votants. Il fut réélu au renouvellement du 9 janvier 1921, au deuxième tour de scrutin, par 395 voix sur 773 votants. Inscrit au groupe de l'Union républicaine, il appartint en 1920 à la Commission des congrès, à celle des habitations à bon marché et à celle d'initiative parlementaire, puis après le renouvellement de 1921, à celle de l'armée, à celle de la comptabilité et à celle des départements libérés de l'invasion.

Il déposa deux propositions de loi: l'une ayant pour objet d'instituer l'inventaire mobilier obligatoire après décès (1920), l'autre tendant à modifier l'ordre de règlement des exercices budgétaires (1921).

Il participa à la discussion : du projet de loi créant de nouvelles ressources fiscales (1920), du projet de loi sur l'éducation physique et la préparation militaire obligatoires (1920), du budget général de l'exercice 1920 (1920), du projet de loi relatif au régime des loyers (1922), de la proposition de loi relative aux baux de locaux à usage commercial ou industriel (1924) et du projet de loi sur les loyers (1926).

Il ne sollicita pas un nouveau mandat aux élections sénatoriales du 20 octobre 1929 (renouvellement du 14 janvier 1930), et reprit ses fonctions d'avocat.

Le 16 mai 1935, il fut pris d'un malaise lors d'une séance du Conseil général de l'Ardèche, à Privas et fut transporté à son domicile, à Valence. Il devait y mourir le lendemain ; il était âgé de 86 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Henri CHALAMET, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 16 septembre 1849
Décédé le 17 mai 1935
Profession
Avocat
Département
Ardèche
  • Mis à jour le 21 octobre 2014