Allez au contenu, Allez à la navigation

CLERC Fernand

Ancien sénateur de la Martinique

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 6 janvier 1924
  • Fin de mandat le 6 mars 1924 ( Invalidé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

CLERC (Louis, HONORÉ, Fernand), né le 15 janvier 1856 au François (Martinique), mort le 26 mars 1939 à Redoute (Fort-de-France).

Député de la Martinique de 1919 à 1924.

Proclamé Sénateur de la Martinique en 1924 (invalidé).

Fils du docteur Clerville Clerc et de Clémentine Brière de l'Ile, Fernand Clerc ses études terminées, se lança dans l'industrie et l'agriculture. Actif et entreprenant, il construisit l'usine Vivé au François. Il fit de nombreux voyages dont il rapporta des notions susceptibles de développer et d'améliorer la culture de la canne à sucre. En 1904 le Ministère de l'Agriculture lui décerna une Médaille d'or au concours de Paris. En 1910, pour avoir concouru à l'exposition, il reçut de la Belgique une Médaille de Bronze. Ayant le goût de la politique, il entra au Conseil général de la Martinique et en devint le président. A partir de 1918, il se libéra de son activité industrielle pour se préparer aux élections générales législatives de 1919. Il se présenta comme candidat républicain socialiste et emporta le siège au deuxième tour de scrutin, le 14 décembre 1919, par 19.384 voix contre 13.499 à M. Lémery, sur 33.020 votants. Inscrit au groupe républicain-socialiste, il appartint à la Commission des comptes définitifs et à la Commission des douanes. Il participa à la discussion du budget des colonies de l'exercice 1920 (1920) et du budget de la marine marchande, ports et pêches de l'exercice 1921 (1921). Il se fit également entendre au sujet de l'amnistie (1921). Avant la fin de son mandat, il fit acte de candidature au renouvellement sénatorial du 6 janvier 1924 et fut proclamé sénateur de la Martinique par 135 voix contre 134 à M. Lémery sur 270 suffrages exprimés. Mais cette élection fut contestée, Fernand Clerc ayant été déclaré élu alors qu'il n'avait pas la majorité absolue. Dans sa séance du 6 mars 1924, le Sénat annula cette élection. Une élection partielle eut lieu le 27 avril suivant pour pourvoir le siège devenu ainsi vacant. Fernand Clerc ne se représenta pas, et M. Lémery l'emporta.

Il ne se représenta pas non plus aux élections générales législatives du 11 mai 1924 et retourna dans son île pour y reprendre ses activités. Il mourut à « Redoute »(Fort-de-France) le 26 mars 1939 à 83 ans et fut inhumé au François. Fernand Clerc était Officier de la Légion d'honneur depuis 1938.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Fernand CLERC, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 15 janvier 1856
Décédé le 26 mars 1939
Profession
Industriel
Département
Martinique
  • Mis à jour le 29 juillet 2014