Allez au contenu, Allez à la navigation

d'HARCOURT Charles

Ancien sénateur du Calvados

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 28 juin 1925
  • Réélu le 14 janvier 1930
  • Réélu le 10 janvier 1939
  • Fin de mandat le 21 octobre 1945

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

HARCOURT (CHARLES, FÉLIX, MARIE, comte d'), né le 18 avril 1870 à Paris.

Député du Calvados de 1919 à 1924.

Sénateur du Calvados de 1925 à 1945.

Descendant d'une célèbre famille, le comte d'Harcourt était le second fils du duc François, aide de camp de Mac-Mahon. Après des études secondaires au lycée Saint-Louis, il épousa par tradition familiale la carrière militaire. Après être entré en 1891 à Saint-Cyr, il devient officier de chasseurs à pied. Mais, pour suivre une autre tradition de famille, il donna sa démission en 1902 et devint en 1908 conseiller général de Thury-Harcourt. Cependant, il devait revêtir à nouveau l'uniforme de chef de bataillon durant la guerre de 1914-1918. Il commandait sur l'Aisne, puis en Alsace et au Chemin des dames le 9e régiment de chasseurs alpins, à la tête duquel il fut deux fois blessé.

Après la guerre, il ne resta pas longtemps sur le grand domaine de Thury-Harcourt. Déjà conseiller municipal et conseiller général, il se présenta avec succès à la députation le 16 novembre 1919.

A la Chambre, il s'inscrivit au groupe de l'entente républicaine démocratique. Son activité s'y centra surtout sur les problèmes militaires et agricoles. Il se retira de la compétition électorale en 1924 par suite de la réduction du nombre des députés.

Mais, issu d'une longue lignée de pairs de France, il n'est pas étonnant qu'il ait été tenté de siéger au Sénat. En effet, dès le 28 juin 1925, il est élu sénateur au premier tour par 660 voix contre 225 à son concurrent, sur 1.128 votants. Ses concitoyens devaient lui renouveler fidèlement leur confiance : le 22 octobre 1929, où il est réélu au premier tour par 887 voix sur 1.140 votants ; il en est de même en 1938 où il recueille 956 voix, toujours au premier tour, sur 1.168 votants.

Au Sénat, où il siège sur les bancs de l'union républicaine, il est membre de la commission de l'enseignement, de la commission de l'armée dont il devient le secrétaire en 1934, de la commission de l'agriculture en 1936. Comme à la Chambre, ses très nombreuses interventions concernent surtout l'armée, les personnels militaires, l'agriculture et les haras. A la séance de l'Assemblée Nationale, le 10 juillet 1940 à Vichy, il vote pour le projet de loi constitutionnel.

Il est officier de la Légion d'honneur, décoré de la Croix de guerre 1914-1918 et officier de l'ordre de l'Empire britannique.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Charles d'HARCOURT, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 18 avril 1870
Décédé le 24 juillet 1956
Profession
Officier
Département
Calvados
  • Mis à jour le 24 juillet 2014