Allez au contenu, Allez à la navigation

de LA JAILLE Charles-André

Ancien sénateur de la Guadeloupe

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 27 janvier 1876
  • Fin de mandat le 24 janvier 1885 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

1876 , 1877 , 1878 , 1879 , 1880 , 1881 , 1882 , 1883 , 1884 , 1885

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

LAJAILLE (CHARLES-ANDRÉ, VICOMTE DE), sénateur de 1876 à 1885, né à la Baie-Mahault (Guadeloupe), le 15 avril 1824, entra à l'Ecole polytechnique, en sortit (1845) sous-lieutenant d'artillerie, et fut successivement promu : lieutenant en 1847, capitaine en 1852, lieutenant-colonel en 1863 et colonel en 1867. Nommé général de brigade pendant la guerre de 1870, il fut maintenu dans ce grade après la paix, et commanda à Bourges la 5e brigade d'artillerie du 8e corps d'armée. Candidat monarchiste aux élections sénatoriales de 1876. Il fut élu, le 27 février, sénateur de la Guadeloupe, son pays natal, par 29 voix sur 56 votants, contre 27 au candidat républicain, M. Rollin. Il prit place à l'extrême droite du Sénat et vit son élection validée, bien que gravement contestée : les conseils municipaux de la colonie n'avaient pas été renouvelés dans le délai légal. Le 15 mars 1877, le général de Lajaille fut promu divisionnaire et devint membre du comité de l'artillerie. Au Sénat, il approuva l'acte du 16 mai, et vota, en juin, pour la dissolution de la Chambre des députés ; puis il se prononça contre la politique du ministère Dufaure, contre l'article 7, contre la réforme du personnel judiciaire, contre le rétablissement du divorce, contre les crédits du Tonkin, etc. Il ne se représenta pas aux élections du 25 janvier 1885, pour le renouvellement triennal du Sénat.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

LA JAILLE (CHARLES, ANDRÉ, vicomte de), né le 15 avril 1824 à La Baie Mahaut (Guadeloupe), mort le 6 août 1892 à Paris (7e).

Sénateur de la Guadeloupe de 1876 à 1885.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. III, p. 543.)

Ayant décidé de ne pas se représenter au renouvellement triennal du Sénat de 1885, le général de La Jaille abandonna la vie publique et mourut à Paris le 6 août 1892, à l'âge de 68 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Le Sénat vers 1950
Etat-civil
Né le 15 avril 1824
Décédé le 6 août 1892
Profession
Militaire
Département
Guadeloupe
  • Mis à jour le 02 octobre 2014