Allez au contenu, Allez à la navigation

de LACROIX de RAVIGNAN Marie

Ancien sénateur des Landes

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 30 janvier 1876
  • Réélu le 5 janvier 1879
  • Fin de mandat le 4 janvier 1888 ( Non réélu )

Extraits de la table nominative :

1876 , 1877 , 1878 , 1879 , 1880 , 1881 , 1882 , 1883 , 1884 , 1885 , 1886 , 1887

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

RAVIGNAN (MARIE-RAYMOND-GUSTAVE LA-CHOIX, BARON DE), sénateur de 1876 à 1888, né à Bordeaux (Gironde) le 29 janvier 1829, d'une famille d'ancienne noblesse du Béarn, neveu du P. de Ravignan, le célèbre prédicateur de la Société de Jésus, entra sous l'Empire au conseil d'Etat comme maître des requêtes, et épousa la fille de M. Devienne, président de la cour de Cassation. Riche propriétaire dans les Landes et membre du conseil général pour le canton de Villeneuve, il se présenta, avec des déclarations à la fois catholiques et impérialistes, comme candidat au Sénat dans les Landes, le 30 janvier 1876 : il fut élu sénateur par 203 voix (393 votants). Il prit place au groupé de l'Appel au peuple, vota avec la droite (juin 1877), pour la dissolution de la Chambre des députés, soutint le gouvernement du Seize-Mai, et combattit les institutions républicaines. Réélu, le 5 janvier 1879, par 201 voix (394 votants), il siégea, dès lors, dans la minorité monarchiste, et se signala en plusieurs circonstances, notamment dans la discussion des lois scolaires, par la vivacité de ses interruptions et de ses interpellations à l'adresse des ministres et de la majorité. Il opina contre l'article 7, contre l'application des lois existantes aux congrégations non autorisées, contre la réforme du personnel judiciaire, contre le divorce, contre les crédits de l'expédition du Tonkin; demanda (mars 1889) que le bénéfice résultant de la conversion de la rente 4 %, fût appliqué à un dégrèvement en faveur de l'agriculture (rejeté par 166 voix contre 81), protesta (mai 1885) contre « l'outrage fait aux consciences catholiques» par la manifestation faite aux obsèques de Victor Hugo, fit une opposition constante aux divers ministères de gauche qui se succédèrent au pouvoir, et échoua au renouvellement sénatorial du 5 janvier 1888, avec 293 voix sur 712 votants. Chevalier de la Légion d'honneur.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

RAVIGNAN (MARIE, RAYMOND, GUSTAVE de LACROIX, baron de), né le 29 janvier 1829 à Bordeaux (Gironde), mort le 1er décembre 1891 à Mont-de-Marsan (Landes).

Sénateur des Landes de 1876 à 1888.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. V, p. 95.)

Son échec au renouvellement triennal du Sénat en 1888 mit fin à la carrière politique du baron de Ravignan.

Il mourut trois ans plus tard, le 1er décembre 1891 à Mont-de-Marsan, à l'âge de 62 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Le Sénat vers 1950
Etat-civil
Né le 29 janvier 1829
Profession
Maitre des requêtes
Département
Landes
  • Mis à jour le 20 septembre 2014