Allez au contenu, Allez à la navigation

de LANDEMONT Ambroise

Ancien sénateur de la Loire-Inférieure

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 11 janvier 1920
  • Réélu le 6 janvier 1924
  • Fin de mandat le 7 mars 1932 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

LANDREMONT (AMBROISE, MARIE, EUGÈNE, ALEXANDRE, comte de), né le 14 avril 1856 à Paris, mort le 8 mars 1932 à Versailles (Seine-et-Oise).

Sénateur de la Loire-Inférieure de 1920 à 1932.

Bien que né à Paris, c'est en Bretagne que le comte de Landremont passa la majeure partie de sa vie. C'est un passionné des problèmes agricoles que ce propriétaire-exploitant. Dès 1888, année où il est aussi élu maire d'Ancenis - qui le reconduira vingt ans durant dans cette fonction - la société agricole de l'arrondissement en fait son président. Dans la suite de sa carrière, il présidera par deux fois la Société d'agriculture de la Loire-Inférieure. Jusqu'à sa mort, il collaborera à la plupart des publications spécialisées de sa région, donnant en outre des études d'ensemble sur divers problèmes d'économie agricole. Encore, sa curiosité ne se limite-t-elle pas à ces sujets. Quelques voyages qu'il fit avant la Grande guerre en Europe orientale lui inspirèrent des ouvrages sur les questions balkaniques, parmi lesquels L'élan d'un peuple (1909) et L'Europe et la politique orientale (1912).

Au cours de la guerre, Landremont servit dans l'artillerie, avec finalement le grade de commandant et la Légion d'honneur.

En 1920, il décide de se présenter aux élections sénatoriales. Sur 965 suffrages exprimés, 636 voix lui assurent le succès. C'était un homme de droite. Pas un de ses actes ne dément sa pensée, la rectitude de ses principes et la fermeté de ses convictions.

Au Luxembourg, il se fit d'abord connaître dans des débats relatifs à la fiscalité agricole. Mais bientôt, c'est à la commission de l'armée et à celle de l'air qu'il consacre le principal de son temps. En 1923, 1924 et 1926, il prit une assez large part à la discussion de divers projets de loi ayant trait à l'organisation militaire et administrative de l'Algérie. Landremont qui avait été réélu sénateur en 1924 aussi facilement qu'à sa première élection, s'éteignit à Versailles le 8 mars 1932. Il était âgé de 76 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Ambroise de LANDEMONT, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 14 avril 1856
Décédé le 7 mars 1932
Profession
Propriétaire agricole
Département
Loire-Inférieure
  • Mis à jour le 26 novembre 2014