Allez au contenu, Allez à la navigation

de LANGENHAGEN Ferdinand

Ancien sénateur de la Meurthe-et-Moselle

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 21 avril 1912
  • Fin de mandat le 29 juillet 1917 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

LANGENHAGEN (FERDINAND, HENRI, OCTAVE de), né le 16 septembre 1839 à Sarre-Union (Bas-Rhin), mort le 28 juillet 1917 à Paris.

Sénateur de Meurthe-et-Moselle de 1912 à 1917.

Ferdinand de Langenhagen naquit à Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, d'une riche famille d'industriels alsaciens.

Il devint manufacturier à Lunéville avant de s'intéresser aux affaires publiques. Conseiller municipal, puis conseiller général, il fut enfin élu sénateur de Meurthe-et-Moselle le 21 avril 1912, par 548 voix sur 1.013 votants, en remplacement du général Langlois, décédé et s'inscrivit au groupe de la gauche démocratique.

Il commençait à se mêler activement aux discussions de la Haute Assemblée lorsque la guerre éclata. Mobilisé comme officier d'artillerie, Langenhagen rejoignit son poste près de sa chère Alsace dont il souhaitait impatiemment la libération.

Promu lieutenant-colonel, il reçut en 1916 la Croix de guerre, avec la citation suivante : « Servant au 6e régiment d'artillerie à pied, a quitté sur sa demande l'Etat-major pour le commandement d'un groupe de batteries de position sur le champ de bataille. Vivant dans un poste fréquemment bombardé, visitant sans cesse les positions, a donné à tous un bel exemple d'endurance, d'allant et de bravoure. A été pour le commandant de l'artillerie lourde du secteur, du 20 mai au 29 juillet 1916, le plus précieux des collaborateurs ».

Ce n'était pour Langenhagen qu'un prolongement de son devoir militaire que de participer en même temps aux travaux de la commission de l'armée du Sénat. Il s'intéressait particulièrement à la question des poudres et à celle de la main-d'oeuvre militaire.

Cette double activité dut le surmener, car il contracta bientôt une douloureuse maladie qui l'emporta finalement le 28 juillet 1917 - avant que sa patrie alsacienne ait réintégré le sein de la France.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Ferdinand de LANGENHAGEN, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 26 septembre 1859
Décédé le 29 juillet 1917
Profession
Industriel
Département
Meurthe-et-Moselle
  • Mis à jour le 21 novembre 2014