Allez au contenu, Allez à la navigation

DURAND Jean-Baptiste

Ancien sénateur de Lot-et-Garonne

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 5 janvier 1888
  • Fin de mandat le 2 janvier 1897 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

1888 , 1889 , 1890 , 1891 , 1892 , 1893 , 1894 , 1895 , 1896

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

DURAND (JEAN-BAPTISTE), membre du Sénat, né à Moirax (Lot-et-Garonne) le 22 décembre 1843, était maire d'Agen et conseiller général du département, lorsqu'il fut élu, le 5 janvier 1888, comme candidat républicain, sénateur du Lot-et-Garonne, par 373 voix sur 728 votants, contre 306 voix à M. Dollfus, conservateur. Il prit place à gauche et vota pour la. politique ministérielle; en dernier lieu, il s'est abstenu sur le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), et s'est prononcé pour la proposition Lisbonne restrictive de la liberté de la presse et pour la procédure à suivre devant le Sénat pour juger les attentats contre la sûreté de l'Etat (affaire du général Boulanger).

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

DURAND (JEAN-BAPTISTE), né à Moirax (Lot-et-Garonne) le 22 décembre 1843, mort le 25 décembre 1902 à Agen (Lot-et-Garonne).

Sénateur de Lot-et-Garonne de 1888 à 1897. (Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. II, p. 520.)

Membre de diverses Commissions spéciales, il fut nommé rapporteur du projet de loi tendant à autoriser la commune de Blida (département d'Alger) à convertir un emprunt de 1.133.261 francs (1895), de deux projets de loi tendant : le premier, à autoriser la ville de Biarritz à emprunter une somme de 160.800 francs, le deuxième à autoriser le département de la Savoie à s'imposer extraordinairement pour les dépenses des aliénés et des enfants assistés (1897).

Il ne se représenta pas au renouvellement du 3 janvier 1897.

Il mourut prématurément cinq ans plus tard, à Agen, le 25 décembre 1902, à l'âge de 59 ans.

Il était Chevalier de la Légion d'honneur.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Jean-Baptiste DURAND, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 22 décembre 1843
Décédé le 25 décembre 1902
Département
Lot-et-Garonne
  • Mis à jour le 20 août 2014