Allez au contenu, Allez à la navigation

DUTAUD Louis

Ancien sénateur des Deux-Sèvres

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 9 janvier 1927
  • Fin de mandat le 23 juillet 1929 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1927 , 1928 , 1929

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

DUTAUD (LOUIS), né le 15 juin 1883 à Ardin (Deux-Sèvres), mort le 23 juillet 1929 à Ardin.

Sénateur des Deux-Sèvres de 1927 à 1929.

Terrien de tradition familiale, attaché à son domaine, à la mise en valeur duquel il se consacra avec succès, Louis Dutaud n'avait quitté sa terre natale que pour faire ses études au lycée de Niort. Conseiller municipal d'Ardin à 25 ans, il était élu maire de sa commune et conseiller d'arrondissement deux ans plus tard et, en 1913, conseiller général du canton de Coulonge ; il devait conserver ces fonctions jusqu'à sa mort. Il se présenta sous la même étiquette de républicain radical aux élections sénatoriales du 9 janvier 1927 et fut élu au deuxième tour de scrutin, en seconde position, par 441 voix sur 762 votants. Inscrit au groupe de la gauche démocratique, il entra à la Commission de l'administration générale, départementale et communale, au nom de laquelle il déposa, en 1929, trois rapports relatifs à des modifications territoriales de communes.

Etant l'un des plus jeunes membres de l'Assemblée, il siégea, à ce titre, au Bureau, à l'ouverture des sessions, en qualité de secrétaire d'âge.

La brièveté de son séjour au Sénat, du au lourd handicap de son état de santé, ne lui permit pas de jouer, dans la Haute Assemblée, le rôle qui aurait dû être le sien.

Il mourut en effet à 46 ans, après une cruelle maladie, le 23 juillet 1929, à Ardin (Deux-Sèvres), et le président Paul Doumer prononça son éloge funèbre à la séance du 24 juillet : « Dans sa profession de foi, très explicite, il se réclamait d'une politique intérieure ferme et tolérante, « respectueux, disait-il, de- la liberté d'opinion, de conscience et de religion », mais laissant « intangible et indiscutable le principe de laïcité de l'Etat ». Il préconisait le vote « des lois d'assistance sociale, assurant aux travailleurs, aux faibles, aux déshérités, l'aide morale et matérielle qu'ils sont en droit d'attendre d'un régime vraiment démocratique ». Notre collègue recommandait encore une politique extérieure « sauvegardant la dignité nationale, tout en préparant l'avènement d'une ère de paix et de concorde ». Un avenir plein de promesses s'ouvrait à son activité. Ceux de nous dont il était depuis longtemps connu savaient la fermeté de ses principes, son bon sens éclairé et son courage ; ils attendaient beaucoup de lui. La maladie et la mort les ont brutalement détrompés. Atteint depuis plus d'une année, il meurt à 46 ans, laissant des regrets unanimes. »

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Louis DUTAUD, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 15 juin 1883
Décédé le 23 juillet 1929
Département
Deux-Sèvres
  • Mis à jour le 18 avril 2014