Allez au contenu, Allez à la navigation

DUVAL Raoul dit RAOUL-DUVAL

Ancien sénateur de la Gironde

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 30 janvier 1876
  • Fin de mandat le 4 janvier 1879 ( Non réélu )

Extraits de la table nominative :

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

DUVAL (CHARLES-EDMOND-RAOUL), sénateur de 1876 à 1879, né à Amiens (Somme) le 6 mars 1807, fils d'un conseiller à la cour d'Amiens et père du précédent, fut destiné de bonne heure à la magistrature; après avoir étudié le droit à Paris, il fut nomme, au lendemain de la révolution de 1830, substitut du procureur du roi à Laon, procureur du roi à Péronne en 1832, conseiller a la cour d'Amiens en 1837, avocat général à Rennes en 1845, et procureur général à Nautes en 1846. Il fut révoqué par le gouvernement provisoire après février 1848. Conservateur militant, il fut nommé par L.-N. Bonaparte (6 janvier 1849) procureur général à Dijon: comme il occupait ce poste au moment du coup d'Etat du 2 décembre 1851, il accepta de faire partie de la commission mixte de la Côte-d'Or. Successivement procureur général à Orléans (octobre 1852), puis a Bordeaux deux mois plus tard, il fut promu, le 30 octobre 1861, premier président de cette dernière cour. Il était encore en fonctions lors de la révolution du 4 septembre, et il fut atteint par le décret de M. Crémieux (20 janvier 1871) qui frappait les membres des anciennes commissions mixtes. L'Assemblée nationale de 1871 annula ce décret, ce qui permit à M. Raoul Duval de reprendre possession de son siège, avant son admission à la retraite. Il n'avait plus que le titre de premier président honoraire, lorsqu'il fut élu, le 30 janvier 1876, par 361 voix sur 669 votants, sénateur de la Gironde. Il siégea sur les bancs de l'Appel au peuple et vota avec les droites du Sénat : pour la dissolution de la Chambre des députés (juin 1877) et contre le ministère Dufaure. Mais il s'était séparé de la plupart des conservateurs en se prononçant (1876) pour le projet de loi Waddington sur la collation des grades par l'Etat. Il en résulta que M. Raoul Duval père fut écarté, an renouvellement triennal de 1879, de la liste conservatrice qui, d'ailleurs, échoua tout entière. - Commandeur de la Légion d'honneur depuis le 11 août 1859.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

RAOUL-DUVAL (CHARLES, EDMOND), né le 6 mars 1807 à Amiens (Somme), mort le 13 mars 1893 à Paris.

Sénateur de la Gironde de 1876 à 1879.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. II, p. 541 à Duval.)

Raoul-Duval, éloigné de la politique après son échec au renouvellement triennal de 1879, mourut à l'âge de 86 ans, le 13 mars 1893 à Paris.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Raoul DUVAL dit RAOUL-DUVAL, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 6 mars 1807
Profession
Magistrat
Département
Gironde
  • Mis à jour le 17 avril 2014