Allez au contenu, Allez à la navigation

GARNIER Joseph

Ancien sénateur des Alpes-Maritimes

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 30 janvier 1876
  • Fin de mandat le 25 septembre 1881

Extraits de la table nominative :

1876 , 1877 , 1878 , 1879 , 1880 , 1881

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)

avant 1889

GARNIER (JOSEPH-CLÉMENT), sénateur de 1876 à 1881, né à Beuil (Alpes-Maritimes) le 3 octobre 1813, mort à Paris le 25 septembre 1881, fut élève de l'école de commerce à Paris en 1829 et y devint professeur adjoint, puis directeur des études. En 1838, il prit lui-même la direction d'une maison d'enseignement jusqu'en 1843. Dès 1842, il avait eu une part très active à la fondation de la « Sociéte d'économie politique », dont il resta un des membres les plus en vue et dont il fut jusqu'à sa mort secrétaire perpétuel. En 1845, il dirigea le Journal des Economistes, puis fonda l'année suivante, avec Bastiat et Wolowski, « la Ligue pour la liberté des échanges ». Nommé professeur d'économie politique à l'Ecole royale des ponts et chaussées en 1846, il fut mêlé, de 1849 à 1851, à l'organisation du « Congrès des amis de la paix », qui se réunit successivement à Paris, à Londres et à Francfort. Décoré de la Légion d'honneur en août 1860, il fit partie de presque toutes les sociétés de statistique et d'économie politique de l'Europe. Elu, le 24 mai 1873, membre titulaire de l'Académie des sciences morales et politiques, en remplacement de M. Dupin, M. Garnier entra dans la vie politique le 30 janvier 1876, comme sénateur des Alpes-Maritimes, élu avec 121 voix sur 207 votants. Il siégea à gauche, et vota constamment jusqu'à sa mort avec les républicains de la Chambre haute. Outre ses articles économiques à la Presse, au National, au Siècle, au Journal des Débats, M. Garnier a publié un grand nombre d'ouvrages. Parmi les plus estimés figurent son Traité d'économie politique, souvent réimprimé, son Traité de finances, l'Annuaire d'économie politique et de statistique, qu'il publia de 1844 à 1855 en collaboration avec Guillaumin, une édition revue de Malthus, enfin un Traité sur le principe de population. Chevalier de la Légion d'honneur (août 1860).

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Joseph GARNIER, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 3 octobre 1813
Décédé le 25 septembre 1881
Profession
Professeur d'économie
Département
Alpes-Maritimes
  • Mis à jour le 27 novembre 2014