Allez au contenu, Allez à la navigation

GASSIER Hippolyte

Ancien sénateur des Basses-Alpes

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 22 février 1903
  • Fin de mandat le 10 mai 1907 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

GASSIER (HIPPOLYTE-AIMÉ), député de 1876 à 1885, né à Barcelonnette (Basses-Alpes) le 21 septembre 1834, s'établit comme banquier dans sa ville natale, et devint, en 1871, membre du conseil général des Basses-Alpes. Aux élections législatives du 20 février 1876, M. Gassier posa sa candidature républicaine dans l'arrondissement de Barcelonnette et fut élu député, sans concurrent, par 2,871 voix (2,891 votants, 3,843 inscrits). Il alla siéger à gauche et s'associa par ses votes à la politique de la majorité. Il vota notamment pour l'ordre du jour du 4 mai 1877 contre les menées ultra montaines, et fit partie, après l'acte du Seize Mai, des 363 députés des gauches qui protestèrent contre le message présidentiel, et qui adoptèrent un ordre du jour de défiance contre le ministère de Broglie-Fourtou. M. Gassier obtint, le 14 octobre 1877, le renouvellement de son mandat à Barcelonnette, par 1,774 voix (3,134 votants, 3,738 inscrits), contre 1,350 au colonel Gariel, candidat du gouvernement du 16 mai, reprit sa place à gauche, vota pour la commission d'enquête sur les agissements administratifs pendant la période électorale, contre le cabinet de Rochebouët, pour le ministère Dufaure, pour l'invalidation de l'élection Blanqui, pour l'article 7 de la loi sur l'enseignement supérieur, pour les lois nouvelles sur la presse et le droit de réunion, etc. Le 21 août 1881, M. Gassier fut encore réélu, sans concurrent, député de Barcelonnette, par 2,572 voix (2,638 votants, 3,643 inscrits). Il soutint la politique opportuniste des ministeres Gambetta et J. Ferry, donna son suffrage aux crédits de l'expédition du Tonkin, et ne se représenta pas aux élections du 4 octobre 1885.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

GASSIER (HIPPOLYTE, AIMÉ), né le 11 septembre 1834 à Barcelonnette (Basses-Alpes), mort le 10 mai 1907 à Paris.

Député des Basses-Alpes de 1876 à 1885.

Sénateur des Basses-Alpes de 1903 à 1907.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. III, p. 127.)

Le 27 janvier 1903, MM. Andrieux et Fruchier, qui avaient été élus sénateurs des Basses-Alpes le 4 janvier, étaient invalidés. Aux élections qui eurent lieu, pour les remplacer, le 22 février, Hippolyte Gassier fut élu au deuxième tour, avec 229 voix sur 416 votants, en même temps que M. Adolphe Defaye (218 voix). Il s'inscrivit au groupe de l'union républicaine. Membre de la commission des problèmes d'intérêt local et de celle des pétitions, il ne prit pas la parole en séance publique pendant les quatre années qu'il passa au Sénat.

En 1905, il vota la loi de séparation des Eglises et de l'Etat.

Le 21 juin 1906, il déposa un « rapport sommaire » sur la proposition de loi de MM. Jean Dupuy, Pédebidou et Emmanuel Arène tendant à modifier l'article 41 de cette loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat.

Il mourut à Paris le 10 mai 1907, à l'âge de 73 ans. Hippolyte Gassier était l'oncle du président Paul Reynaud.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Hippolyte GASSIER, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 11 septembre 1834
Décédé le 10 mai 1907
Profession
Banquier
Département
Basses-Alpes
  • Mis à jour le 23 juillet 2014