Allez au contenu, Allez à la navigation

GAUDAIRE Gaston

Ancien sénateur de l'Yonne

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 10 septembre 1922
  • Réélu le 9 janvier 1927
  • Fin de mandat le 13 janvier 1936 ( Non réélu )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

GAUDAIRE (GASTON, FRANÇOIS), né le 21 juillet 1873 à Cerisiers (Yonne).

Sénateur de l'Yonne de 1922 à 1936.

Gaston Gaudaire naquit le 21 juillet 1873 à Cerisiers dans l'Yonne. Issu d'une famille modeste - son père était cordonnier - il épousa en 1898 la fille d'un cultivateur et s'établit à Sens où il avait commencé une carrière dans les assurances.

Il fut élu conseiller municipal de Sens en 1904 et devint, de 1907 à 1922, adjoint au maire. Il s'intéressait à toutes les activités populaires, sportives ou artistiques, de son département et fut, à partir de 1906, l'animateur et le président de la Fédération des sociétés musicales populaires de l'Yonne.

En juillet 1922, il devint maire de Sens, puis se présenta aux élections sénatoriales comme républicain socialiste. Elu le 10 septembre 1922, au deuxième tour, par 419 voix sur 828 votants, il siégea au Sénat sur les bancs de la gauche démocratique radicale et radicale-socialiste. Il fut secrétaire du Sénat de 1926 à 1930.

Dès le mois de janvier 1923, Gaston Gaudaire établit au nom de la commission des chemins de fer un rapport sur un projet de loi autorisant le rachat par le département de l'Yonne d'un réseau de voies ferrées d'intérêt local.

Très attentif à toutes les questions intéressant l'administration départementale et communale - car il présidait l'Association des maires du département de l'Yonne - il fit également partie, dès les premières années de son mandat, de la commission sénatoriale d'administration générale.

Il dépose en décembre 1924 une proposition de loi tendant à réserver aux syndicats d'électrification rurale la totalité des recettes provenant de la vente de l'énergie électrique sur leur territoire. En juin 1926, il établit un rapport sur un projet de loi modifiant la législation applicable aux syndicats de communes. Réélu le 13 janvier 1927, au deuxième tour, par 539 voix sur 834 votants, il intervient en mars sur le budget de 1926 et rapporte de nombreux textes pour les commissions d'administration générale, de l'armée, des colonies.

Il siège en 1934 et 1935 à de nombreuses commissions : administration générale, armée, colonies, air, comptabilité. Mais aux élections sénatoriales du 20 octobre 1935, il n'obtient, au premier tour, que 173 voix sur 840 votants et ne se présente pas au second tour.

Il se retire alors dans son département de l'Yonne.

Il était l'auteur d'un ouvrage sur la guerre de 1914-1918 : Une ville pendant la guerre.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Gaston GAUDAIRE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 21 juillet 1873
Décédé le 16 octobre 1951
Profession
Assureur
Département
Yonne
  • Mis à jour le 16 avril 2014