Allez au contenu, Allez à la navigation

GOIRAND André

Ancien sénateur des Deux-Sèvres

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 9 janvier 1927
  • Réélu le 14 janvier 1936
  • Fin de mandat le 31 décembre 1944 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

1927 , 1928 , 1929 , 1930 , 1934 , 1935 , 1936 , 1937 , 1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

GOIRAND (ANDRÉ), né le 3 avril 1879, à Paris. Décédé le 28 Avril 1962 à Paris

Député des Deux-Sèvres de 1924 à 1927.

Sénateur des Deux-Sèvres de 1927 à 1944.

Neveu de Léopold Goirand, député et sénateur des Deux-Sèvres, André Goirand, docteur en droit, est avant la première guerre mondiale avocat à la Cour d'appel (octobre 1912 - juillet 1914) et collaborateur judiciaire de Me René Viviani. En 1920, il reprend l'étude d'avoué à la Cour d'appel de son père Léon Goirand.

Il se présente aux élections législatives du 11 mai 1924, sur la liste du bloc des gauches, et est élu à la majorité absolue, avec 48.869 voix sur 87.433 votants.

Il est inscrit pour la législature au groupe radical et radical-socialiste. Secrétaire de la commission de législation civile et criminelle, il présente un rapport au nom de celle-ci sur une proposition de loi tendant à modifier la loi du 28 avril 1919 pour permettre l'accès à la magistrature de tous les avoués, même non licenciés.

En janvier 1927 il quitte le Palais Bourbon pour le Luxembourg, étant élu au deuxième tour des élections sénatoriales avec 448 voix.

Le 9 juillet 1930, au Sénat, il prend la parole lors de la discussion du projet de loi sur l'organisation des tribunaux de première instance.

Le 30 octobre 1935 il est à nouveau élu au deuxième tour des élections sénatoriales avec 425 voix.

Du début à la fin de ses mandats sénatoriaux il fera partie des commissions de législation civile et criminelle et de l'armée. Le 10 juillet 1940, il vote en faveur de la proposition de loi constitutionnelle présentée par le maréchal Pétain.

Il était, chevalier de la Légion d'honneur, titulaire de la croix de Guerre 1914-1918.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

GOIRAND (André)

Né le 3 avril 1879 à Paris

Décédé le 18 juillet 1952 à Paris

Député des Deux-Sèvres de 1924 à 1927

Sénateur des Deux-Sèvres de 1927 à 1944

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome V, p. 1851)

Après son vote positif du 10 juillet 1940, André Goirand se retire de la vie politique ; il s'éteint en 1952.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. André GOIRAND, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 3 avril 1879
Décédé le 18 juillet 1952
Profession
Avocat
Département
Deux-Sèvres
  • Mis à jour le 25 avril 2014