Allez au contenu, Allez à la navigation

GORE Alexandre

Ancien sénateur de l'Oise

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 10 janvier 1933
  • Fin de mandat le 31 décembre 1941 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

1933 , 1934 , 1935 , 1936 , 1937 , 1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

GORÉ (ALEXANDRE, DÉSIRÉ), né le 24 septembre 1872 à Fresnes-l'Eguillon (Oise) Décédé le 22 juillet 1968

Sénateur de l'Oise de 1933 à 1940.

Fils d'un négociant, Alexandre Goré fait ses études au collège de Beauvais jusqu'au baccalauréat; après quoi il choisit la profession d'agriculteur. Parallèlement, il s'intéresse de très près à l'administration des collectivités locales et devient successivement conseiller municipal de sa commune natale en 1908, maire en 1912, puis conseiller d'arrondissement au titre du canton de Chaumont-en-Vexin, en 1919. Poursuivant sa carrière, Alexandre Goré est élu président de la société des agriculteurs de l'Oise et président de la chambre d'agriculture de ce même département, ce qui lui vaut de devenir chevalier de la Légion d'honneur et officier du Mérite agricole.

Ces titres l'incitent à se présenter aux élections sénatoriales du 16 octobre 1932, en compagnie de Langlois-Meurinne, sénateur sortant, et de Désiré Bouteille, ancien député. Leur profession de foi commune fait notamment état des points suivants : organisation vigilante de la défense nationale, application des lois de laïcité dans l'esprit libéral, développement du crédit à l'industrie, à l'agriculture et au commerce, refonte complète de notre système douanier, protection efficace des produits agricoles français, nécessité d'assurer au producteur agricole une juste rémunération de son travail, et d'améliorer ses conditions de vie, recherche d'un rigoureux équilibre budgétaire, simplification des lois fiscales. Recueillant 573 voix sur 1.130 votants, Alexandre Goré est élu au premier tour et entre alors au Sénat, où il s'inscrit au groupe de l'union démocratique et radicale et fait naturellement partie de la commission de l'agriculture ainsi, en 1938, que de celle des travaux publics. Au Parlement, ses interventions en séance publique, toutes consacrées à l'agriculture, sont rares et brèves.

Mais l'activité d'Alexandre Goré au Sénat se manifeste surtout sous la forme de quarante questions écrites posées aux divers membres du gouvernement, le plus souvent au ministère des Finances. Ces questions concernent essentiellement les nombreuses incidences de la fiscalité, déjà en pleine mutation à cette époque, sur l'activité des agriculteurs, notamment de ceux qui exportent leurs produits.

Le 10 juillet 1940, Alexandre Goré ne prend pas part au vote sur la proposition de loi constitutionnelle présentée par le maréchal Pétain.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

GORÉ (Alexandre)

Né le 24 septembre 1872 à Fresnes l'Eguillon (Oise)

Décédé le 22 juillet 1968 à Beauvais (Oise)

Sénateur de l'Oise de 1933 à 1940

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome V, p. 1855)

Alexandre Goré ne prend pas part au vote du 10 juillet 1940, car il s'est retiré dans l'Oise lors de l'armistice.

A partir de ce moment, il ne prend plus part à la vie politique, et s'éteint en 1968. Il avait 96 ans.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Alexandre GORE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 24 septembre 1872
Décédé le 22 juillet 1968
Profession
Propriétaire agricole
Département
Oise
  • Mis à jour le 28 août 2014