Allez au contenu, Allez à la navigation

GREVY Paul

Ancien sénateur du Jura

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 15 août 1880
  • Réélu le 5 janvier 1888
  • Réélu le 3 janvier 1897
  • Fin de mandat le 6 janvier 1906 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

1880 , 1881 , 1882 , 1883 , 1884 , 1885 , 1886 , 1887 , 1888 , 1889 , 1890 , 1891 , 1892 , 1893 , 1894 , 1895 , 1896 , 1897 , 1898 , 1899 , 1900 , 1901 , 1902 à 1905

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

GRÉVY (PAUL-LOUIS-JULES), membre du Sénat, né à Mont-sous-Vaudrey (Jura) le 5 septembre 1820, frère des précédents, entra à l'Ecole polytechnique en 1841 et en sortit deux ans après officier d'artillerie. Il fit campagne en Algérie, en Crimée, en Italie, comme capitale, et fut successivement promu : chef d'escadron le 3 février 1864, lieutenant-colonel le 17 août 1870, colonel le 17 août 1871, et général de brigade le 30 décembre 1875, Après avoir commandé la 4e brigade d'artillerie du 4e corps d'armée au Mans, puis la brigade du 19e corps, il entra tardivement dans la politique, le 15 août 1880, comme sénateur du Jura, élu par 516 voix (655 votants), contre 19 à M. Gagneur et 14 au général de Geslin, en remplacement de M. Tamisier. Le général Grévy s'assit à la gauche du Sénat et, sans prendre une part active aux délibérations, vota avec la majorité républicaine, notamment pour les lois nouvelles sur la presse et le droit de réunion, pour la réforme du personnel judiciaire, pour le divorce, pour les crédits du Tonkin, pour l'expulsion des princes, etc. Il avait été promu général de division en 1882. Réélu, le 5 janvier 1886, sénateur du Jura par 494 voix (880 votants), il se prononça pour la nouvelle loi militaire, et, en dernier lieu : pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, pour la procédure à suivre devant le Sénat contre le général Boulanger. Commandeur de la Légion d'honneur du 24 juin 1871, grand-officier le 29 décembre 1882, et membre du conseil de l'Ordre, le général Grévy a été admis à la retraite, comme général de division, le 27 novembre 1885.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

GRÉVY (PAUL, LOUIS, JULES), né le 5 septembre 1820 à Mont-sous-Vaudrey (Jura), mort le 3 mai 1914 à Paris (8e).

Sénateur du Jura de 1880 à 1906.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. III, p. 257.)

Frère puîné de l'ancien Président de la République, le général Grévy s'était, à l'exclusion de toute autre, fait une spécialité des questions militaires. Vice-président de la commission de l'armée de 1891 à 1905, il rapporta la plupart des mesures concernant l'armée de terre soumises à la discussion des sénateurs : modifications intervenues dans les diverses armes, réorganisation de l'armée coloniale, recrutement, Etc.

Le général Grévy avait été réélu lors du renouvellement triennal du 3 janvier 1897, mais l'élection du Jura fut contestée très vigoureusement par le sénateur du Lot, Pauliac, qui visait plus les deux collègues de Paul Grévy que celui-ci même. L'élection, après un débat animé, fut finalement validée. Neuf ans plus tard, pour le renouvellement de 1906, le général Grévy, alors âgé de 86 ans, ne se représenta pas.

Dernier survivant des trois frères, il mourut le 3 mai 1914, à son domicile parisien, à plus de 93 ans,

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Paul GREVY, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 5 septembre 1820
Décédé le 3 août 1914
Profession
Général
Département
Jura
  • Mis à jour le 19 septembre 2014