Allez au contenu, Allez à la navigation

HALNA DU FRETAY Hyppolite

Ancien sénateur du Finistère

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 5 novembre 1882
  • Réélu le 25 janvier 1885
  • Fin de mandat le 28 avril 1893 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1882 , 1883 , 1884 , 1885 , 1886 , 1887 , 1889 , 1890 , 1891 , 1892 , 1893

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

HALNA-DUFRETAY (HIPPOLYTE-MARIE), membre du Sénat, né à Ploaré (Finistère) le 11 mai 1819, entra dans la marine en 1835, devint aspirant le 1er septembre 1837, enseigne de vaisseau le 1er décembre 1841, lieutenant de vaisseau le 8 septembre 1846, capitaine de frégate le 10 août 1861, capitaine de vaisseau le 7 mars 1868, et contre-amiral le 1er décembre 1877. Il eut, pendant plusieurs années, le commandement du vaisseau-école le Borda, fut promu commandeur de la Légion d'honneur le 3 août 1875, nommé major de la flotte à Rochefort en 1878, à Brest en 1879, et fut admis à la retraite, comme contre-amiral, en 1881. Il aborda alors la carrière politique. Le décès de M. Monjaret de Kerjégu ayant déterminé une vacance au Sénat pour le département du Finistère, il se présenta comme candidat conservateur monarchiste, et fut élu, le 5 novembre 1882, par 200 voix (385 votants). Il siégea à droite, se prononça notamment contre la réforme judiciaire, contre les ministères de gauche, et obtint sa réélection au renouvellement triennal du 25 janvier 1885, avec 590 voix (1,170 votants). L'élection des sénateurs du Finistère ayant été, après enquête, annulée, le 26 juin, par la majorité du Sénat, l'amiral Halna-Dufrétay dut se représenter devant le collège électoral, qui le renomma, le 26 juillet, ainsi que ses autres collègues invalidés. Il reprit sa place dans la minorité conservatrice, se prononça contre l'expulsion des princes, contre la nouvelle loi militaire, etc., et vota encore : contre le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), contre le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, contre la procédure à suivre devant le Sénat contre le général Boulanger.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

HALNA du FRETAY (Vice-amiral HIPPOLYTE MARIE), né le 11 mai 1819 à Ploaré (Finistère), mort le 28 avril 1893 à Paris.

Sénateur du Finistère de 1881 à 1893.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. III, p. 306.)

Royaliste convaincu, continuant sa politique d'opposition générale, l'amiral Halna du Fretay connut cependant, quelques mois avant sa mort, le 24 novembre 1892, la satisfaction d'être acclamé par tous les bancs du Sénat républicain. La nouvelle venait de parvenir à Paris que nos troupes étaient définitivement victorieuses au Dahomey. « Messieurs, s'écria Halna du Fretay, aujourd'hui qu'il est officiellement confirmé que notre vaillante colonne expéditionnaire est entrée victorieuse à Abomey, je propose au Sénat d'envoyer ses félicitations aux braves soldats, si brillamment conduits par le général Dodds, qui ont eu à vaincre, pour obtenir ce glorieux résultat, des obstacles presque insurmontables. » La Haute Assemblée lui fit une ovation.

Le 28 avril 1893, l'amiral qui se trouvait à Paris pour la session du Sénat, succombait à une congestion cérébrale. Il avait 74 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Hyppolite HALNA DU FRETAY, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 11 mai 1819
Décédé le 28 avril 1893
Profession
Vice amiral
Département
Finistère
  • Mis à jour le 21 août 2014