Allez au contenu, Allez à la navigation

HANNOTIN Edmond

Ancien sénateur des Ardennes

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 10 janvier 1939
  • Fin de mandat le 21 octobre 1945

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

HANNOTIN (LOUIS, Edmond), né le 18 novembre 1874 à Charleville (Ardennes).

Sénateur des Ardennes de 1938 à 1945.

Edmond Hannotin était issu d'une famille fixée depuis plus de deux siècles dans la région des Ardennes où plusieurs de ses ancêtres avaient exercé des mandats électifs locaux. Suivant les traces de son père qui était magistrat, il fit de brillantes études, obtint la licence en droit, sortit premier de l'Ecole des sciences politiques, fut admis premier au concours de l'auditoriat du Conseil d'Etat. En 1906, il devint avocat au Conseil d'Etat et à la Cour de cassation. Il présida l'Ordre de 1926 à 1929.

Parti à la guerre comme adjudant, il en revint capitaine et décoré de la croix de chevalier de la Légion d'honneur. Parallèlement à sa carrière de juriste, il s'intéressait aux questions agricoles que son activité de propriétaire-agriculteur à La Berlière, dans les Ardennes, lui avait fait connaître. Dès 1904, il avait été élu président du Comice agricole de Vouziers et fut nommé ensuite président de la section de Vouziers de la Société d'agriculture.

Depuis 1899 il était conseiller municipal de sa commune de La Berlière, dont il fut élu maire en 1925. Il faisait partie en outre du Conseil général des Ardennes depuis 1922 pour le canton de Buzancy, où il occupa les fonctions de président de la commission départementale et de vice-président du Conseil général (1925).

Edmond Hannotin se présenta aux élections sénatoriales du 23 octobre 1938, dans les Ardennes, comme républicain national, partisan d'une politique tendant au raffermissement de l'autorité de l'Etat et au redressement de l'économie. Il fut élu au premier tour de scrutin par 467 voix sur 837 suffrages exprimés. Sa présence au Sénat quoique brève, puisque son mandat allait se terminer en 1945, fut marquée par une grande activité qui s'exerça principalement dans le domaine du droit civil. Membre de la commission de législation civile et criminelle, il rapporta plusieurs projets de loi concernant les actes de l'Etat civil ainsi que le projet tendant à permettre, en temps de guerre, le mariage sans comparution personnelle des militaires sous les drapeaux. En juin 1939, il participa à la discussion du projet de loi portant réforme des régimes matrimoniaux et déposa diverses propositions de loi, notamment une proposition relative à la limite d'âge des magistrats de la Cour de cassation, dont il fut rapporteur.

Le 10 juillet 1940 à Vichy, il vota en faveur de la loi constitutionnelle qui accordait les pleins pouvoirs au gouvernement du maréchal Pétain.

Il était officier de la Légion d'honneur depuis 1928 et officier du Mérite agricole.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

HANNOTIN (Louis, Edmond)

Né le 18 novembre 1874 à Charleville (Ardennes)

Décédé le 24 février 1965 à Paris

Sénateur des Ardennes de 1938 à 1945

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome VI, p. 1937)

Administrateur de l'Institut Catholique de Paris depuis 1934, Edmond Hannotin sera président de son conseil d'administration de 1952 à 1959.

Il décède à Paris le 24 février 1965, à l'âge de 90 ans.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Edmond HANNOTIN, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 18 novembre 1874
Décédé le 24 février 1965
Profession
Magistrat
Département
Ardennes
  • Mis à jour le 31 août 2014