Allez au contenu, Allez à la navigation

JAPY Frédéric

Ancien sénateur du Territoire de Belfort

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 2 août 1891
  • Réélu le 28 janvier 1900
  • Fin de mandat le 16 mars 1904 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

JAPY (FRÉDÉRIC, PIERRE), né le 26 février 1826 à Badevel (Doubs), mort le 16 mars 1904 à Paris.

Sénateur du Territoire de Belfort de 1891 à 1904.

Issu d'une famille de grands industriels vosgiens1, Frédéric Japy opte cependant pour la carrière des armes. Sorti de Saint-Cyr en 1846, il fit de brillantes campagnes, sous le Second Empire, en Crimée, en Italie, au Mexique. Il s'illustra à Malakoff, où il fut blessé en montant à l'assaut. La guerre de 1870 lui fut moins favorable puisqu'il partagea le sort de l'armée du Rhin tout entière prisonnière. Son avancement n'en fut pas néanmoins affecté puisqu'il termina sa carrière, en 1891, avec le grade de général de corps d'armée et la plaque de grand-officier de la Légion d'honneur.

Mais l'inactivité n'était pas son fort. A peine entré dans le cadre de réserve, il se fait élire sénateur de Belfort, le 2 août 1891, en remplacement de Fréry qui venait de décéder. Il sera réélu le 28 février 1900, au deuxième tour, avec 95 voix sur 175 suffrages exprimés et sera validé malgré une réclamation fondée sur la coloration prétendument non réglementaire de ses bulletins.

Au Sénat, le général Japy fit naturellement partie de la commission de l'armée. Il y exposa, ainsi qu'en séance publique, des idées personnelles peu conformes aux tendances politiques dominantes du moment et cependant a des conceptions tactiques - peut-être rétrogrades, peut-être d'avant-garde - mais en tout cas résolument affermies. C'est ainsi qu'en 1892, dans la discussion budgétaire, il critique avec une grande vivacité les dépenses - excessives selon lui - occasionnées par les fortifications de l'Est, qu'il considérait comme aussi inutiles que dangereuses. « Cet argent, disait-il, doit être consacré à renforcer l'infanterie et la cavalerie qui gagneront les batailles.»

Il mourut à Paris, le 16 mars 1904, à l'âge de 78 ans.

1 Frédéric Japy appartient à la famille des grands manufacturiers et industriels de Beaucourt (Franche-Comté).

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Frédéric JAPY, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 26 février 1826
Décédé le 16 mars 1904
Profession
Général
Département
Territoire de Belfort
  • Mis à jour le 21 octobre 2014