Allez au contenu, Allez à la navigation

LABOULBENE Georges

Ancien sénateur de Lot-et-Garonne

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 11 janvier 1920
  • Réélu le 6 janvier 1924
  • Réélu le 10 janvier 1933
  • Fin de mandat le 12 octobre 1934 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

LABOULBÈNE (GEORGES), né le 12 août 1874 à Agen (Lot-et-Garonne), mort le 12 octobre 1934 à Paris.

Sénateur du Lot-et-Garonne de 1920 à 1934.

Georges Laboulbène est issu d'une vieille famille de la bourgeoisie agenaise. Son grand-père maternel avait été maire d'Agen dès la proclamation de la République. Son père était conseiller à la cour d'appel d'Agen.

Après des études au lycée Bernard-Palissy d'Agen et à l'Université de Paris, il commença une carrière dans l'administration préfectorale. Mais il abandonna son poste de sous-préfet pour se consacrer à sa ville natale dont il devint conseiller municipal, puis maire à partir de 1912.

Conseiller général depuis 1919, il fut élu au Sénat le 11 janvier 1920, au second tour, par 352 voix sur 648 votants. Il s'inscrivit au groupe de la gauche démocratique. Membre, puis vice-président de la commission d'administration générale, il la représenta brillamment dans de très nombreux débats. Il fut également un membre éminent et à plusieurs reprises un rapporteur très écouté de la commission de l'enseignement. Il était en outre président de la commission des débits de tabac.

Pendant toute sa carrière de parlementaire, il s'attacha à défendre les droits des petits propriétaires - nombreux dans son département - ainsi que les franchises communales devant un pouvoir jugé par lui trop envahissant. Il intervint, soit comme rapporteur, soit comme auteur de propositions de loi dans les discussions relatives à l'organisation municipale ou concernant les achats sous marchés et les traités de gré à gré passés ou effectués par les communes et par les établissements de bienfaisance.

Georges Laboulbène fut réélu en 1924, au premier tour, par 411 voix sur 648 votants.

Ses préoccupations d'administrateur local et d'homme politique ne changent pas : il dépose une proposition de loi tendant à porter à six ans - au lieu de 4 - la durée du mandat des conseillers municipaux qui sera votée par le Sénat en 1929. La même année, en raison de ses répercussions possibles sur la représentation sénatoriale, il fait adopter comme rapporteur un texte tendant à garder le même nombre de conseillers municipaux dans les communes où le recensement de 1926 accuse une diminution par rapport à 1911.

Signalons également sa défense des petites perceptions de campagne et son rapport favorable sur le projet de loi Schrameck tendant à donner des garanties de stabilité aux fonctionnaires communaux.

Il est encore réélu le 16 octobre 1932, au premier tour de scrutin, par 327 voix sur 646 votants. Ses interventions seront encore nombreuses au début de 1933 mais il est atteint d'une grave maladie. Il mourra en cours de mandat, le 12 octobre 1934, âgé de 60 ans.

Georges Laboulbène a dirigé l'Indépendant du Lot-et-Garonne et collaboré à la Nouvelle Revue. Il était officier de l'Instruction publique et chevalier du Mérite agricole.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Georges LABOULBENE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 12 août 1874
Décédé le 12 octobre 1934
Profession
Fonctionnaire
Département
Lot-et-Garonne
  • Mis à jour le 20 septembre 2014