Allez au contenu, Allez à la navigation

LADES-GOUT Emile

Ancien sénateur de l'Aude

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 25 janvier 1885
  • Fin de mandat le 14 décembre 1893

Extraits de la table nominative :

1885 , 1886 , 1887 , 1888 , 1889 , 1890 , 1891 , 1892 , 1893

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

LADES-GOUT (EMILE-PIERRE-ISAAC), membre du Sénat, né a Carcassonne (Aude) le 17 février 1821, habitait avant 1870 la ville de Saint-Denis où il est propriétaire. Avocat, il fit à l'Empire une assez vive opposition. En 1876, M. Lades-Gout se porta sans succès, dans l'Aude, aux élections sénatoriales du 30 janvier, qui lui donnèrent 235 voix sur 507 votants, puis aux élections législatives du 20 février : la faible minorité qu'il réunit à Castelnaudary l'obligea à se désister en faveur de M. Mir. Il fut plus heureux, le 25 janvier 1885, lors du renouvellement triennal du Sénat. Elu sénateur de l'Aude par 464 voix (760 votants), il siégea à gauche, s'associa à la plupart des votes de la majorité républicaine, et se prononça, en dernier lieu, pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, pour la procédure à suivre devant le Sénat contre le général Boulanger. Conseiller général de l'Aude.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

LADES-GOUT (EMILE, PIERRE, ISAAC), né le 17 février 1821 à Carcassonne (Aude), mort le 14 septembre 1893 à Carcassonne.

Sénateur de l'Aude de 1885 à 1893.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. III, p. 507.)

Au cours de l'année 1889, Emile Lades-Gout fut désigné plusieurs fois par la sixième commission d'intérêt local pour rapporter devant le Sénat des projets de loi autorisant diverses collectivités locales - notamment le département des Alpes-Maritimes et la ville de Chaumont - à contracter des emprunts.

En 1890, il prend une part active à la discussion d'une proposition de loi qui pose les principes du régime de commercialisation des raisins secs.

En 1891 et 1892, il ne fait que de très rares interventions mais, en 1893, il interpelle vivement le ministre de l'Intérieur à propos des actes du préfet de l'Aude, spécialement à l'occasion des élections municipales de 1892.

Il mourut à Carcassonne le 14 septembre 1893. Sa fille avait épousé en 1875 Eugène Poubelle, le célèbre préfet de la Seine. C'est d'ailleurs Poubelle qui succédera à Lades-Gout au Conseil général de l'Aude.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Emile LADES-GOUT, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 17 février 1821
Décédé le 14 décembre 1893
Profession
Avocat
Département
Aude
  • Mis à jour le 16 avril 2014