Allez au contenu, Allez à la navigation

LAVERGNE Fernand

Ancien sénateur du Tarn

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 11 octobre 1931
  • Réélu le 14 janvier 1936
  • Fin de mandat le 12 septembre 1945 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1931 , 1932 , 1934 , 1935 , 1936 , 1937 , 1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

LAVERGNE (FERNAND), né le 21 janvier 1858 à Montredon-Labessonnié (Tarn).

Sénateur du Tarn de 1931 à 1944.

Fils de Bernard Lavergne, qui fut député du Tarn de 1876 à 1889, puis sénateur de 1889 à 1900, le jeune Fernand commença ses études à l'école de Sorèze (Tarn) et les poursuivit au collège de Castres et à la Faculté de médecine de Montpellier où il fut reçu docteur. Il devint ensuite interne des hôpitaux de Paris.

Il exerça successivement sa profession de médecin à Inchon, Salies-de-Béarn et Biarritz.

En 1912, il fut élu conseiller municipal de Montredon-Labessonnié, dont il devint maire en 1925. Conseiller général de son canton de 1910 à 1919, puis à partir de 1928, il se présenta à l'élection sénatoriale partielle du 11 octobre 1931 destinée à pourvoir au remplacement de Louis Vieu, décédé.

En tête dès le premier tour devant le député-maire socialiste de Castres, Sizaire, il l'emporta assez nettement au second tour.

Dans la Haute Assemblée, il s'inscrivit au groupe de la gauche démocratique, radicale et radicale-socialiste, et choisit les commissions des départements libérés et de l'invasion, des mines, de l'enseignement, de l'hygiène et de la prévoyance sociale.

Prenant rarement la parole en séance, il orienta son activité vers les questions locales et les problèmes relatifs à la santé publique. Il s'intéressa également aux sports et aux beaux-arts. Il intervint, notamment, à deux reprises, en faveur de l'Opéra-Comique pour lequel il réclamait une augmentation de subvention et fit adopter un amendement en ce sens dans le budget de 1936.

Sur le plan politique, il se réclamait du parti radical et radical-socialiste dont il soutint l'action gouvernementale et parlementaire.

Le 10 juillet 1940 à Vichy, il vota pour le projet de loi accordant les pouvoirs constituants au maréchal Pétain.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

LAVERGNE (Fernand)

Né le 21 janvier 1858 à Montredon-Labessonnié (Tarn)

Décédé le 12 septembre 1945 à Montredon-Labessonnié

Sénateur du Tarn de 1931 à 1944

(Voir première partie de la biographie dans le Dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, Tome VI, p. 2166)

Femand Lavergne vote en faveur du projet de loi constitutionnelle le 10 juillet 1940. Après la guerre, il compte au nombre des parlementaires relevés de leur inéligibilité par les préfets en vertu de l'ordonnance du 21 avril 1944.

Il s'éteint le 12 septembre 1945 dans sa commune natale du Tarn à l'âge de 87 ans.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Fernand LAVERGNE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 21 janvier 1858
Décédé le 12 septembre 1945
Profession
Médecin
Département
Tarn
  • Mis à jour le 18 septembre 2014