Allez au contenu, Allez à la navigation

LE GUAY Léon

Ancien sénateur de Maine-et-Loire

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 30 janvier 1876
  • Réélu le 5 janvier 1879
  • Réélu le 5 janvier 1888
  • Fin de mandat le 25 janvier 1891 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1876 , 1877 , 1878 , 1879 , 1880 , 1881 , 1882 , 1883 , 1884 , 1886 , 1887 , 1888

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

LE GUAY (ALBERT-LÉON, BARON), membre du Sénat, né à Paris le 3 juillet 1827, riche propriétaire dans Maine-et-Loire, s'était spécialement occupé d'agriculture lorsqu'il entra dans l'administration, le 28 mars 1871, comme préfet de ce département. Le gouvernement de « l'ordre moral » lui donna de l'avancement : M. Beulé le nomma secrétaire général du ministère de l'Intérieur, poste qu'il occupa du 17 juin 1873 au 21 décembre suivant; il eut en même temps le titre de conseiller d'Etat en service extraordinaire. Envoyé ensuite à la préfecture du Nord, il fut candidat des conservateurs-monarchistes de Maine-et-Loire aux élections sénatoriales du 30 janvier 1876, et fut élu sénateur, le 3e et dernier, par 328 voix (465 votants). Le baron Le Guay prit place à droite, vota pour la dissolution de la Chambre des députés, soutint le gouvernement du Seize-mai, combattit le ministère Dufaure, et fut réélu sénateur de Maine-et-Loire, le 5 janvier 1879, par 318 voix (460 votants). Il continua d'opiner avec le parti conservateur : contre l'article 7, contre les lois Ferry sur l'enseignement, contre la modification du serment judiciaire, contre la réforme du personnel de la magistrature, contre le divorce, contre les crédits du Tonkin, etc., et obtint encore le renouvellement de son mandat, le 5 janvier 1888, par 703 voix sur 960 votants ; il se prononça, en dernier lieu, contre le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), contre le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, contre la procédure de la Haute-cour contre le général Boulanger. Officier de la Légion d'honneur (11 octobre 1873), commandeur de Saint-Grégoire-le-Grand.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

LE GUAY (ALBERT, LÉON, baron), né le 3 juillet 1827 à Paris, mort le 20 janvier 1891 à Angers (Maine-et-Loire).

Sénateur de Maine-et-Loire de 1876 à 1891.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. IV, p. 74.)

La maladie tint le baron Le Guay éloigné du Sénat, l'empêchant de participer à ses travaux.

Il mourut le 20 janvier 1891, à Angers, à l'âge de 64 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Léon LE GUAY, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 3 juillet 1827
Décédé le 25 janvier 1891
Profession
Propriétaire agricole
Département
Maine-et-Loire
  • Mis à jour le 21 août 2014