Allez au contenu, Allez à la navigation

LE ROUX Hugues

Ancien sénateur de la Seine-et-Oise

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 11 janvier 1920
  • Fin de mandat le 14 novembre 1925 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

LE ROUX (HUGUES, ROBERT, CHARLES, HENRI dit HUGUES LE ROUX), né le 23 novembre 1860 au Havre (Seine-inférieure), mort le 14 novembre 1925 à Paris (6e).

Sénateur de Seine-et-Oise de 1920 à 1925.

De bonne heure Hugues Le Roux quitte sa Normandie natale pour tenter sa chance de jeune écrivain dans la capitale. Débuts difficiles. Cependant à 22 ans, il collabore déjà à la Revue politique et littéraire puis bientôt au Temps, au Figaro, au Journal, au Matin. En 1885 paraît son premier roman, aussitôt suivi d'une série d'études documentaires et sociales.

Prémices d'une longue carrière d'homme de lettres et de conférencier distingué épris d'aventures et voyageur infatigable qui exaltera de par le monde les vertus de notre pays.

Participations à la vie qui ne peuvent qu'éveiller, chez Hugues Le Roux, une vocation à prendre une plus grande part de responsabilités dans la conduite des affaires du corps social. Ainsi, conseiller général du canton de Rambouillet, sollicitera-t-il, à la faveur du renouvellement triennal du 11 janvier 1920, les suffrages du collège sénatorial de Seine-et-Oise. Celui-ci lui ouvrira l'accès du Palais du Luxembourg en lui accordant dès le second tour de scrutin beaucoup plus que la majorité absolue (871 voix alors que 778 seulement sont nécessaires).

A la Haute Assemblée, dont il sera élu secrétaire le 10 janvier 1925, il siège parmi ses amis de l'union républicaine. Ses compétences d'ambassadeur itinérant de la pensée française, lui valent de participer aux travaux des commissions des affaires étrangères et d'Algérie, de même que sa qualité de globe-trotter le conduit à présider le groupe sénatorial du tourisme. Mais ce sera dans ses interventions en séance publique que cet orateur, à la parole nette, académique, incisive et imagée donnera toute la mesure d'un talent qui apporte une même passion à plaider petites et grandes causes.

Homme pleinement responsable et patriote ardent, s'il donne le meilleur de son talent à la défense de la civilisation française, il y donne aussi le meilleur de lui-même en la personne de ses fils tombés au Champ d'honneur. Ce sera cette perte inconsolable qui abrégera les jours de Hugues Le Roux, lequel s'éteint le 14 novembre 1925 à l'âge de 65 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Hugues LE ROUX, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 23 novembre 1860
Décédé le 14 novembre 1925
Profession
Journaliste
Département
Seine-et-Oise
  • Mis à jour le 17 avril 2014