Allez au contenu, Allez à la navigation

LEFEVRE Alexandre

Ancien sénateur de la Seine

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 4 janvier 1891
  • Réélu le 28 janvier 1900
  • Réélu le 3 janvier 1909
  • Fin de mandat le 22 janvier 1914 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

LEFÈVRE (ALEXANDRE, AUGUSTE. PLACIDE), né le 28 novembre 1834 à Ercheu (Somme), mort le 22 janvier 1914 à Nogent-sur-Marne (Seine).

Sénateur de la Seine de 1891 à 1914.

Alexandre Lefèvre fut pendant plus de vingt ans chef d'institution à Montreuil-sous-Bois. Durant de longues années, il fut directeur des cours supérieurs municipaux de la ville de Vincennes.

Ancien conseiller municipal de Montreuil-sous-Bois, il fut élu, le 13 janvier 1878, conseiller général du canton de Vincennes, qu'il ne cessa de représenter jusqu'à son élection au Sénat, époque à laquelle il donna sa démission.

A trois reprises différentes, il fut élu vice-président du Conseil général de la Seine, aux travaux duquel il prit la part la plus active jusqu'en 1891.

Président de la commission des routes et chemins et de celle des omnibus et tramways, il fut l'auteur d'un grand nombre de rapports et de projets sur la vicinalité du département de la Seine, la création d'hospices cantonaux, l'organisation de voyages scolaires pour les élèves de la banlieue, l'étude d'un réseau départemental- du chemin de fer métropolitain, etc...

Il fit un rapport très remarqué sur les conditions de la participation du département de la Seine à l'Exposition universelle de 1889. Il s'occupa aussi tout particulièrement de la question de la séparation du Conseil général de la Seine et du conseil municipal de Paris ; il présenta, dès 1885, au Conseil général, un projet de voeu, très complet et très étudié, sur l'organisation du département de la Seine. En qualité de vice-président du Conseil général, il prononça au nom de cette assemblée un discours aux obsèques de Victor Hugo.

Une première fois candidat au Sénat lors de l'élection du 12 mai 1889, il ne lui manqua alors que trois voix pour être élu.

Elu sénateur lors du renouvellement du 4 janvier 1891, au troisième tour avec un programme radical progressiste, en remplacement de Georges Martin, par 287 voix sur 665 votants, il fut réélu le 28 janvier 1900 (premier tour), par 375 voix sur 773 votants et le 3 janvier 1909 (troisième tour) par 617 voix sur 909 votants.

Il fut questeur et fit partie de plusieurs commissions importantes.

Inscrit à la gauche démocratique, il prit la parole à de nombreuses reprises à la tribune sur les questions intéressant le département de la Seine et la ville de Paris ainsi que sur les questions d'enseignement.

Il prit part notamment en 1893 à la discussion du budget du ministère des Travaux publics et à celle de la proposition de loi tendant à modifier la loi du 19 juillet 1889, relative au classement et au traitement des instituteurs. Il déposa le rapport sur la proposition de loi ayant pour objet l'admission d'associations ouvrières françaises aux marchés de travaux et de fournitures à passer pour le compte des communes et prit part à la discussion de cette proposition de loi.

De 1894 à 1896 il déposa de nombreux rapports.

En 1897, il fut entendu dans la discussion du projet de loi sur la protection de la santé publique et dans celle de la proposition de loi relative à la suppression des octrois et des taxes d'octroi sur les boissons hygiéniques.

En 1898, il déposa de nombreux rapports et prit part à la discussion du budget du ministère de l'Instruction publique.

De 1900 à 1912, il prit la parole lors de la discussion de divers budgets et déposa de multiples rapports.

Il mourut le 22 janvier 1914 à l'âge de 80 ans.

Il était officier de l'Instruction publique.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Alexandre LEFEVRE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 28 novembre 1834
Décédé le 22 janvier 1914
Profession
Enseignant
Département
Seine
  • Mis à jour le 24 octobre 2014