Allez au contenu, Allez à la navigation

MARET Paul

Ancien sénateur de la Seine-et-Oise

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 4 janvier 1891
  • Réélu le 28 janvier 1900
  • Fin de mandat le 2 décembre 1906 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

MARET (JEAN-BAPTISTE, Paul, ANASTASE), né le 19 novembre 1832 à Paris, mort le 2 décembre 1906 à Paris.

Sénateur de Seine-et-Oise de 1891 à 1906.

Une longue pratique des affaires jointe à une vive intelligence permirent à Paul Maret de s'intéresser d'une manière active et extrêmement efficace tant à l'administration communale qu'aux problèmes nationaux. Tout d'abord conseiller municipal, puis maire de Breuil en Vexin, il fut élu en 1871 conseiller général du département de Seine-et-Oise pour le canton de Limay. Très vite remarqué au sein de cette assemblée, il en devint ensuite le président.

Il se présenta aux élections sénatoriales de 1891 et fut élu au premier tour en remplacement de Feray, par 711 voix sur 1.323 votants.

Républicain libéral, il siégea au centre gauche et fit partie de plusieurs commissions, dont la commission chargée de l'étude de l'électorat des femmes. Une de ses plus brillantes interventions eut lieu lors de la discussion de l'interpellation adressée au cabinet Dupuy le 29 juin 1893, au sujet du remplacement du préfet de Seine-et-Oise à l'occasion du banquet à la mémoire de Hoche à Versailles.

Réélu sénateur en 1900, également au premier tour, par 787 voix sur 1.328 votants, il s'intéressa lors de son second mandat, comme il s'y était d'ailleurs attaché durant le premier, aux questions de travaux publics où sa compétence était éclatante et aux institutions de mutualité.

Modeste, ennemi du faste, il entretenait avec tous ses collègues, quelles que soient leurs opinions et leurs tendances, des rapports empreints de la plus extrême courtoisie.

Il mourut à Paris le 2 décembre 1906 à l'âge de 74 ans.

Paul Maret était officier de la Légion d'honneur et officier de l'Instruction publique.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Le Sénat vers 1950
Etat-civil
Né le 19 novembre 1832
Décédé le 2 décembre 1906
Département
Seine-et-Oise
  • Mis à jour le 22 juillet 2014