Allez au contenu, Allez à la navigation

MARROU Baptiste

Ancien sénateur du Puy-de-Dôme

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 9 janvier 1927
  • Fin de mandat le 13 janvier 1936 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

1927 , 1928 , 1929 , 1930 , 1931 , 1932 , 1933 , 1934 , 1935

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

MARROU (STANISLAS, JEAN, Baptiste, MARC), né le 7 mai 1862 à Saignes (Cantal).

Député du Puy de dôme de 1909 à 1927.

Sénateur du Puy de dôme de 1927 à 1936.

Négociant, maire de Ceyrat et conseiller général du Puy de dôme, Baptiste Marrou était une figure marquante du parti socialiste en Auvergne.

Il fut élu député du Puy de dôme le 21 mars 1909 dans la 1re circonscription de Clermont-Ferrand, en remplacement de Chambige devenu sénateur - au second tour - par 9.723 voix contre 416 à Fabre, sur 11.597 votants. A la consultation électorale suivante, en 1910, il fut réélu au premier tour, par 12.096 voix contre 5.469 au même concurrent et 3.806 à Félix, sur 30.424 inscrits, puis en 1914, avec 12.415 voix sur 20.233 votants. Le 16 novembre 1919, il est réélu sur la liste d'union républicaine et de réorganisation nationale par 36.301 voix sur 11.873 votants et le 11 mai 1924, sur la liste d'union des gauches, avec 79.672 voix sur 128.174 votants.

A la Chambre, il siégea avec les radicaux-socialistes et fit partie de la commission du commerce dont il fut vice-président ainsi que de la commission d'Alsace-Lorraine. Soucieux des intérêts de son département pour lequel il demande des mesures de secours contre des fléaux naturels, il s'intéressa plus particulièrement aux discussions budgétaires.

Candidat au renouvellement sénatorial de 1927, il fut élu le 11 janvier, au second tour, par 614 voix, ayant obtenu 379 voix au premier tour. Sénateur particulièrement discret, Baptiste Marrou ne s'intéressa guère qu'à la question des vins, à propos de laquelle il n'intervint que trois ou quatre fois.

Au renouvellement de 1936, Marrou ne fut pas réélu : sur 1.121 votants, 27 suffrages au premier tour, 4 au deuxième et 101 au troisième se portèrent sur son nom.

Il abandonna dès lors la vie politique, s'occupant de sa mairie de Ceyrat, dont il fut dépossédé en 1940 par une décision administrative du gouvernement de Vichy.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

MARROU (Stanislas, Jean, Baptiste, Marc)

Né le 7 mai 1862 à Saignes (Cantal)

Décédé le 1er février 1950 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

Député du Puy-de-Dôme de 1909 à 1927

Sénateur du Puy-de-Dôme de 1927 à 1936

(Voir première partie de la biographie dans le Dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, Tome VII, p. 2380)

Retiré de la vie politique, Baptiste Marrou meurt le 1er février 1950 à Clermont-Ferrand à l'âge de 88 ans.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Baptiste MARROU, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 7 mai 1862
Décédé le 1er février 1950
Profession
Négociant
Département
Puy-de-Dôme
  • Mis à jour le 25 octobre 2014