Allez au contenu, Allez à la navigation

MASCLE Frédéric

Ancien sénateur des Bouches-du-Rhône

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 7 janvier 1912
  • Fin de mandat le 26 février 1917 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

MASCLE (ERNEST, Frédéric), né le 1er janvier 1853 à Châteaurenard de Provence (Bouches-du-Rhône), mort le 24 février 1917 à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Sénateur des Bouches-du-Rhône de 1912 à 1917.

Frédéric Mascle fit sa carrière dans l'administration préfectorale. Il gravit régulièrement toute la hiérarchie et administra notamment les Landes, la Dordogne, le Maine-et-Loire et enfin la Loire. Ce dernier département, si complexe par ses intérêts économiques et ses partis, fut le couronnement de sa carrière. Frédéric Mascle s'y distingua particulièrement, soit dans la gestion courante de ses services, soit dans les heures de crise et de troubles et Waldeck-Rousseau le tint en grande estime.

En quittant cette dernière préfecture, il prit la direction de la mutualité au ministère de l'Intérieur, puis du Travail. Il s'y était tracé tout un programme d'action et de propagande lorsque ses compatriotes l'envoyèrent siéger au Luxembourg.

En effet, il se présenta en 1912 aux élections sénatoriales dans le département des Bouches-du-Rhône. Il fut élu le 7 janvier, par 227 voix sur 438 votants, en remplacement d'Antide Boyer, sénateur sortant.

Il s'inscrivit au groupe de la gauche démocratique et fut membre, notamment, de la commission de la marine au nom de laquelle il déposa, le 6 août 1913, un avis sur le projet de loi relatif au crédit maritime mutuel.

En 1916, Frédéric Mascle eut la douleur de perdre son fils unique glorieusement tombé au champ d'honneur. Il ne put survivre à ce coup terrible et mourut subitement à Marseille le 24 février 1917, à l'âge de 64 ans. Sortant de chez son médecin, il fut terrassé par une crise cardiaque.

Il était officier de la Légion d'honneur.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Le Sénat vers 1950
Etat-civil
Né le 1er janvier 1853
Décédé le 26 février 1917
Profession
Préfet
Département
Bouches-du-Rhône
  • Mis à jour le 25 octobre 2014