Allez au contenu, Allez à la navigation

MICHAUX Hubert

Ancien sénateur de la Martinique

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 1er avril 1883
  • Réélu le 20 janvier 1888
  • Fin de mandat le 22 juillet 1888 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1883 , 1884 , 1885 , 1886 , 1887 , 1888

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)

avant 1889

MICHAUX (HUBERT-ERNEST), sénateur de 1883 à 1885, né à Vaux-Montreuil (Ardennes) le 12 janvier 1822, mort à Paris le 21 juillet 1888, entra sous Louis-Philippe dans les bureaux du ministère de la Marine et des Colonies, devint chef de bureau du régime pénitentiaire à la direction des colonies, puis sous-directeur, chargé spécialement des questions de colonisation, et directeur des colonies, le 18janvier 1877, en remplacement de M. Benoist d'Azy. Officier de la Légion d'honneur du 11 mars 1868, commandeur du 14 janvier 1879, il fut admis à la retraite en 1882. Les sympathies qu'il avait su se créer aux colonies le firent nommer, le 1er avril 1883, sénateur de la Martinique, en remplacement de M. Allégre invalidé, par 40 voix (56 votants), contre 16 à M. Thibaudin. Il siégea obscurément au centre gauche de la Chambre haute, donna sa démission en 1885, et fut remplacé, le 1er mars de la même année, par M. Isaac. On a de lui : Etude sur la question des peines (1872 et 1875).

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Le Sénat vers 1950
Etat-civil
Né le 12 janvier 1822
Décédé le 22 juillet 1888
Profession
Fonctionnaire
Département
Martinique
  • Mis à jour le 18 septembre 2014