Allez au contenu, Allez à la navigation

MIROUEL Arthur

Ancien sénateur de la Meuse

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 13 janvier 1935
  • Fin de mandat le 31 décembre 1941

Extraits de la table nominative :

1935 , 1936 , 1937 , 1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

MIROUEL (ARTHUR), né le 29 avril 1872 à Dompcevrin (Meuse).

Sénateur de la Meuse de 1935 à 1941.

Après avoir fréquenté l'école primaire de son village, Arthur Mirouel fit ses études au collège de Saint-Michel où il obtint son baccalauréat ès sciences complet, puis au lycée de Nancy où il suivit le cours préparatoire à l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr. Mais la mort de son père survenue au cours de ses études lui fit un devoir de rentrer chez lui pour reprendre l'exploitation agricole familiale à laquelle il consacra tous ses efforts et qui ne fit que prospérer sous son impulsion.

Elu conseiller municipal de Dompcevrin en mai 1900 il devint maire de cette commune en mai 1912. Conseiller d'arrondissement du 3 août 1913 au 16 mai 1914 il fut élu conseiller général du canton de Pierrefitte-sur-Aire le 17 mai 1914, en remplacement de Raymond Poincaré, lequel, après son élection à la présidence de la République, s'était démis de son mandat.

Arthur Mirouel exerça les fonctions de secrétaire du conseil général de la Meuse et fut membre de la commission départementale ainsi que de la commission chargée des chemins, de l'agriculture et de la chasse. Ses avis furent toujours accueillis avec déférence à l'assemblée départementale.

A deux reprises il offrit au président Poincaré, à l'issue du septennat de celui-ci, de se démettre en sa faveur de son mandat de conseiller général. Mais l'ancien Président de la République déclina cette offre.

Candidat à l'élection sénatoriale partielle du 13 janvier 1935, en remplacement de Raymond Poincaré, décédé, Arthur Mirouel fut élu au troisième tour de scrutin par 525 voix contre 288 à Pol Marc sur 825 votants.

Arthur Mirouel s'inscrivit au Sénat au groupe républicain national de l'union républicaine auquel appartenait déjà Raymond Poincaré. Il fut membre de diverses commissions, notamment : hygiène et prévoyance sociale, administration générale, départementale et communale, comptabilité.

Arthur Mirouel était depuis longtemps à la tête du mouvement agricole meusien en qualité de président de la Fédération des associations agricoles de l'arrondissement de Commercy et de vice-président de la chambre d'agriculture. Il était chevalier de la Légion d'honneur et officier du Mérite agricole.

Le 10 juillet 1940, au Congrès de Vichy, il ne prit pas part au vote du projet de loi attribuant les pouvoirs constituants au maréchal Pétain.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

MIROUEL (Arthur)

Né le 29 avril 1872 à Dompcevrin (Meuse)

Décédé le 6 août 1951 à Dompcevrin

Sénateur de la Meuse de 1935 à 1941

(Voir première partie de la biographie dans le Dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, Tome VII, p. 2477)

A Vichy le 10 juillet 1940, Arthur Mirouel ne prend pas part au vote du projet de loi constitutionnelle et se retire de la vie politique. Il meurt le 6 août 1951 à Dompcevrin.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Arthur MIROUEL, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 29 avril 1872
Décédé le 6 août 1951
Profession
Propriétaire agricole
Département
Meuse
  • Mis à jour le 25 juillet 2014