Allez au contenu, Allez à la navigation

PERRET Jean-Baptiste

Ancien sénateur du Rhône

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 30 janvier 1876
  • Fin de mandat le 7 janvier 1882 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

1876 , 1877 , 1878 , 1879 , 1880 , 1881

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)

avant 1889

PERRET (JEAN-BAPTISTE), représentant en 1871, sénateur de 1876 à 1882, né à Lyon (Rhône) le 151 avril 1815, mort à Collonges (Ain)2 le 153 août 1887, directeur d'une importante fabrique de produits chimiques et propriétaire des mines de cuivre et d'azurite de Chessy et de Saint-Bel, juge au tribunal de commerce et membre de la chambre de commerce de Lyon, fut élu, le 8 février 1871, représentant du Rhône à l'Assemblée nationale, le 10e sur 13, par 59,514 voix (117,523 votants, 185,134 inscrits). Il ne se fit inscrire à aucun groupe, siégea au centre droit, et vota pour la paix, pour l'abrogation des lois d'exil, pour la pétition des évêques, contre le service de 3 ans, contre la démission de Thiers, pour le septennat, pour le ministère de Broglie, pour l'amendement Wallon, pour les lois constitutionnelles ; il rejeta ensuite la loi sur l'enseignement supérieur. Conseiller général du 7e canton de Lyon (8 octobre 1871), il fut porté sur la liste de l'Union conservatrice du Rhône, aux élections sénatoriales du 30 janvier 1876, et fut élu par 166 voix (329 votants). Il se fit inscrire à la gauche constitutionnelle, vota parfois avec la droite, mais repoussa la dissolution de la Chambre demandée par le ministère de Broglie, le 23 juin 1877. Il soutint la politique républicaine modérée jusqu'au renouvellement triennal du 8 janvier 1882, et rentra alors dans la vie privée. Officier de la Légion d'honneur du 30 juin 1867, à l'occasion de l'Exposition universelle de Paris.

Notes de la division des Archives :

1 - M. Jean-Baptiste PERRET est né le 03 avril 1815 (source : acte de naissance)

2 - Il est décédé le 17 août 1887 (source : acte de décès)

3 - La ville de décès est bien Collonges mais elle se situe dans le Rhône. Actuellement elle s'appelle Collonges-au-Mont-d'Or (source : acte de décès et décret de la préfecture du Rhône)

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Le Sénat vers 1950
Etat-civil
Né le 3 avril 1815
Décédé le 17 août 1887
Profession
Industriel
Département
Rhône
  • Mis à jour le 23 juillet 2014