Allez au contenu, Allez à la navigation

PETITJEAN Victor

Ancien sénateur de la Nièvre

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 28 janvier 1900
  • Réélu le 7 janvier 1906
  • Fin de mandat le 10 janvier 1920 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

PETITJEAN (VICTOR, GILBERT), né le 30 avril 1857 à Cérilly (Allier), mort le 19 décembre 1922 à Paris.

Sénateur de la Nièvre de 1900 à 1920.

Docteur en médecine, diplômé de la Faculté de médecine de Paris, Victor Petitjean avait publié en 1885, l'année de son doctorat, un ouvrage technique intitulé : De la balano-posthite gangreneuse. Fixé à Decize, il en devint vite conseiller municipal et, en 1898, il fut élu conseiller général de ce même canton.

Il fut élu pour la première fois sénateur de la Nièvre le 28 janvier 1900, en remplacement de Scheurer-Kestner, sénateur inamovible décédé. Il obtint, au troisième tour de scrutin, 371 voix sur 737 votants. Il fut réélu le 7 janvier 1906 par 421 voix sur 719 suffrages exprimés. Il bénéficia de la loi du 25 décembre 1914 prorogeant les mandats des sénateurs représentant les départements (dont la Nièvre) appartenant à la série B, mais ne se représenta pas aux élections sénatoriales du 11 janvier 1920.

Inscrit au groupe de la gauche démocratique, radicale et radicale-socialiste, il fut secrétaire du Sénat de 1905 à 1908 et appartint, en même temps, à plusieurs organismes extraparlementaires : conseil supérieur des prisons, comité consultatif des assurances contre les accidents du travail, commission permanente de la tuberculose, commission supérieure des caisses d'épargne.

Son activité législative, limitée en quantité, ne porta que sur des points de détail : recrutement des ingénieurs des poudres et salpêtres, réseau de chemins de fer d'intérêt local dans le Finistère, travaux d'amélioration du port du Havre et de la Basse-Seine, accidents du travail, Légion d'honneur, remonte des haras, assistance aux réformés pour tuberculose.

A la mobilisation, en 1914, le docteur Petitjean servit comme médecin aide-major de 1re classe.

Ayant renoncé à la politique au lendemain de la Grande guerre, il mourut le 19 décembre 1922 à Paris à l'âge de 65 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Victor PETITJEAN, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 30 avril 1857
Décédé le 19 décembre 1922
Profession
Médecin
Département
Nièvre
  • Mis à jour le 02 octobre 2014