Allez au contenu, Allez à la navigation

PEZIERES Georges

Ancien sénateur des Pyrénées-Orientales

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 14 janvier 1936
  • Fin de mandat le 1er mars 1941 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1936 , 1937 , 1938 , 1939 , 1940

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

PÉZIÈRES (GFORGES), né le 2 mai 1885 à La Boissière (Hérault).

Sénateur des Pyrénées-Orientales de 1936 à 1941.

Le goût de la politique que nourrissait ce professeur de lettres, militant socialiste, ne devait recevoir que tardivement satisfaction. Ce n'est en effet qu'aux élections sénatoriales du 20 octobre 1935, alors qu'il avait 50 ans, qu'il obtint un siège de sénateur des Pyrénées-Orientales. Au premier tour ni lui ni son concurrent Payra n'obtinrent la majorité : sur 507 inscrits, 506 votants et 505 suffrages exprimés Payra en recueillit 211 et Pézières 184. Mais au deuxième tour, tous deux sont élus, le premier avec 270 voix et le second avec 263 voix.

Au Luxembourg, Pézières s'inscrit naturellement au groupe socialiste. Il est nommé membre de plusieurs commissions : douanes et enseignement en 1935, puis administration générale en 1937, armées, commerce et finances en 1938. Cette même année la confiance de ses collègues lui donne la charge de membre de la commission d'instruction de la Cour de justice.

En dehors de son activité en commission, Pézières intervint en divers débats et notamment les ouvertures de crédits pour réparation des dommages du domaine public, et pour les sinistrés par calamités publiques (1935) pour présenter le rapport de la commission des finances sur l'enseignement technique (1939).

Le dernier acte politique de cette courte carrière devait être le refus du projet de loi constitutionnel le 10 juillet 1940.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

PÉZIÈRES (Georges)

Né le 2 mai 1885 à La Boissière (Hérault)

Décédé le 1er mars 1941 à Perpignan (Pyrénées-Orientales)

Sénateur des Pyrénées-Orientales de 1936 à 1941

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome VII, p. 2681)

Georges Pézières est au nombre des quatre-vingts parlementaires qui le 10 juillet 1940 refusent de voter le projet de loi constitutionnelle.

Gravement malade, il se retire de la vie politique et meurt le 1er mars 1941 à Perpignan.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Georges PEZIERES, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 2 mai 1885
Décédé le 1er mars 1941
Profession
Professeur
Département
Pyrénées-Orientales
  • Mis à jour le 21 décembre 2014