Allez au contenu, Allez à la navigation

POIRSON Henri

Ancien sénateur de la Seine-et-Oise

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 15 décembre 1907
  • Réélu le 3 janvier 1909
  • Réélu le 11 janvier 1920
  • Fin de mandat le 6 septembre 1923 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

POIRSON (HENRY, LÉON), né le 1er mai 1853 à Blénod-les-Toul (Meurthe-et-Moselle), mort le 6 septembre 1923 à Paris.

Sénateur de Seine-et-Oise de 1907 à 1923.

C'est au faîte d'une admirable carrière de haut fonctionnaire qu'Henry Poirson, né le 1er mai 1853 à Blénod-les-Toul, en Meurthe-et-Moselle, décide de présenter sa candidature aux élections sénatoriales. Administrateur, receveur particulier des Finances, directeur de la Sûreté générale, conseiller maître à la Cour des comptes, il a été également préfet dans plusieurs départements importants, dont la Seine-et-Oise.

C'est dans cette circonscription qu'il obtient, le 15 décembre 1907, les suffrages des électeurs sénatoriaux, lors de la vacance d'un siège par suite du décès de M. Collet. Sur 1.446 votants, 1.094 voix lui reviennent, contre 231 à son adversaire M. Daumont.

Son mandat lui est renouvelé le 3 janvier 1909, au premier tour, par 822 suffrages sur 1.487 votants et, aussi brillamment, le 11 janvier 1920, par 107 suffrages sur 1.557 votants.

D'abord peu habitué au travail parlementaire, il fait preuve de discrétion au sein de la Haute Assemblée ; puis sa personnalité se dessine. Par ses interventions assez rares, mais toujours concises, pertinentes et teintées d'une pointe d'humour, il gagne rapidement l'estime de ses collègues.

Il fait partie, entre autres, de la commission des chemins de fer et de la commission des pétitions. En 1915 il dépose une proposition de loi relative au taux d'intérêt de l'argent en matière civile.

En 1918 il est élu au conseil supérieur de l'Office national des pupilles de la Nation.

En 1919, il est choisi par ses collègues pour assumer la fonction de questeur ; il le restera jusqu'à sa mort, qui survient le 6 septembre 1923.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Henri POIRSON, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 1er mai 1853
Décédé le 6 septembre 1923
Profession
Fonctionnaire
Département
Seine-et-Oise
  • Mis à jour le 24 avril 2014