Allez au contenu, Allez à la navigation

REY Edouard

Ancien sénateur de l'Isère

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 5 janvier 1888
  • Réélu le 3 janvier 1897
  • Fin de mandat le 3 avril 1901 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1888 , 1890 , 1891 , 1892 , 1893 , 1894 , 1895 , 1896 , 1897 , 1898 , 1899 , 1901

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

REY (EDOUARD), membre du Sénat, né à Grenoble (Isère) le 13 juillet 1836, frère du précédent, était maire de Grenoble et chevalier de la Légion d'honneur, lorsqu'il fut élu, le 5 janvier 1888, sénateur de l'Isère par 897 voix (1,241 votants), contre 358 à M. Chatin. Il s'agissait de remplacer M. Eymard-Duvernay décédé. M. Ed. Rey prit place à gauche et vota avec la majorité républicaine du Sénat, pour le l'établissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, pour la Procédure de la haute cour contre le général Boulanger.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

REY (EUGÈNE, Edouard), né le 13 juillet 1836 à Grenoble (Isère), mort le 4 avril 1901 à Grenoble.

Sénateur de l'Isère de 1888 à 1901.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. V., p. 128.)

Frère d'Aristide Rey, député de l'Isère, Edouard Rey qui était maire de Grenoble avait acquis une légitime renommée dans son pays, lorsqu'en 1888, le département de l'Isère lui ouvrit les portes du Sénat.

Il n'intervint qu'une seule fois à la tribune du Sénat le 14 mars 1892 à l'occasion de la discussion du projet de loi relatif à la constitution des universités. Ce fut pour lui l'occasion de défendre avec chaleur et conviction la vie intellectuelle des provinces et en particulier celle de Grenoble, ville de sciences et de culture, que le projet de loi menaçait de déchéance au profit de Lyon.

Réélu sénateur le 3 janvier 1897 par 776 voix sur 1.209 votants, Edouard Rey mourut en cours de mandat le 4 avril 1901 à Grenoble.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Edouard REY, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 13 juillet 1836
Décédé le 3 avril 1901
Département
Isère
  • Mis à jour le 02 septembre 2014