Allez au contenu, Allez à la navigation

SOUSTRE Marius

Ancien sénateur des Basses-Alpes

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 25 janvier 1885
  • Réélu le 7 janvier 1894
  • Fin de mandat le 16 avril 1897 ( Décédé )

Extraits de la table nominative :

1885 , 1886 , 1887 , 1888 , 1889 , 1890 , 1891 , 1893 , 1894 , 1895 , 1897

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

SOUSTRE (MARIUS-ARTHUR), député de 1881 à 1885, et sénateur, né à Digne (Basses-Alpes) le 1er septembre 1828, propriétaire, manifesta sous le gouvernement de juillet des opinions républicaines, qui le firent proscrire au coup d'Etat de décembre 1851. Il rentra en France après l'amnistie de 1859, et, le 21 août 1881, se présenta à la députation dans l'arrondissement de Digne, avec le programme de l'Union républicaine. Elu député par 7,501 voix (10,387 votants, 14,164 inscrits), contre 2,733 à M. Proal, radical. Il prit place dans la majorité opportuniste, et vota pour les crédits du Tonkin, contre la séparation de l'Eglise et de l'Etat, pour les lois scolaires. Elu, au renouvellement triennal du 25 janvier 1885, sénateur des Basses-Alpes par 356 voix sur 439 votants. M. Soustre a siégé silencieusement dans la majorité républicaine de la Chambre haute ; en dernier lieu, il s'est prononcé pour le rétablissement du scrutin uninominal (13 février 1889), pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, pour la procédure de la haute cour contre le général Boulanger.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

SOUSTRE (LAZARE, Marius), né le 1er septembre 1828 à Digne (Basses-Alpes), mort le 16 avril 1897 à Digne.

Député des Basses-Alpes de 1881 à 1885.

Sénateur des Basses-Alpes de 1885 à 1897.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. V, p. 339.)

Marius Soustre siégea au Sénat sur les bancs de la gauche républicaine. Il s'associa à toutes les mesures demandées pour la défense de la République.

Il fut réélu le 7 janvier 1894, au premier tour, par 245 voix sur 421 votants. Il mourut subitement à Digne le 16 avril 1897, à l'âge de 69 ans.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Marius SOUSTRE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 1er septembre 1828
Décédé le 16 avril 1897
Profession
Propriétaire terrien
Département
Basses-Alpes
  • Mis à jour le 23 avril 2014