Allez au contenu, Allez à la navigation

TASSO Henri

Ancien sénateur des Bouches-du-Rhône

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 10 janvier 1939
  • Fin de mandat le 21 octobre 1945

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

TASSO (HENRI), né le 8 octobre 1882 à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Député des Bouches-du-Rhône de 1924 à 1938.

Sénateur des Bouches-du-Rhône de 1938 à 1945.

Sous-secrétaire d'Etat à la Marine marchande du 4 juin 1936 au 14 janvier 1938 et du 13 mars au 8 avril 1938.

Employé de commerce, Henri Tasso milita de bonne heure. Venu à la politique au moment de l'affaire Dreyfus, il s'occupa de journalisme et se mêla au mouvement social et politique. Il fut le créateur de plusieurs hebdomadaires et collabora à la rédaction de La Journée, de La Soirée, du Rappel Marseillais. Fondateur de la jeunesse socialiste du 3e canton de Marseille, il en devint le secrétaire général et fonda « Les amis de l'instruction laïque des 1er et 3e cantons ». Elu conseiller d'arrondissement en 1910, il fut président du conseil d'arrondissement de 1911 à 1914.

La guerre de 1914-1918 le trouva fondé de pouvoir de la Société des Oléonaphtes. Il partit alors pour la guerre comme maréchal des logis d'artillerie, fit toute la campagne et revint lieutenant avec la Légion d'honneur et la Croix de guerre. Après sa démobilisation, en 1918, il créa une maison d'importation et de raffinage d'huiles minérales de graissage.

Il fut élu conseiller municipal sur la liste Flaissières, adjoint au maire de 1919 à 1926 avec délégation au canal et aux tramways, puis conseiller général de l'assemblée départementale dont il devint vice-président.

Il se présenta aux élections législatives de 1924 et fut élu député sur la liste Fernand Buisson avec 52.439 voix. Il fut réélu successivement : en 1928, par 13.401 voix sur 15.662 votants, son adversaire Vottero (parti communiste) n'ayant obtenu que 1.067 voix ; en 1932, par 14.983 voix sur 17.367 votants, contre Mazzoni, communiste, 1.128 voix ; en 1936, par 15.136 voix sur 19.168 votants, au premier tour, contre 2.727 à Maton, communiste.

Il fut élu maire de Marseille en 1935 et entra dans le cabinet Léon Blum en 1936, en qualité de sous-secrétaire d'Etat à la Marine marchande jusqu'au 21 juin 1937. Il conserva son poste dans le 3e cabinet Chautemps, du 22 juin 1937 au 14 janvier 1938 et le retrouva dans le 2e cabinet Blum du 13 mars au 8 avril 1938.

Son oeuvre parlementaire et municipale est considérable. Il fut longtemps président de la commission de la marine marchande, premier vice-président de la commission du commerce et de l'industrie, membre du comité consultatif de l'exploitation commerciale des chemins de fer et de nombreuses commissions nationales maritimes. Il rapporta des projets très importants, tant dans le domaine maritime que dans le domaine commercial et social : on lui doit entre autres la transformation de l'Ecole de médecine de Marseille en Faculté de médecine et de pharmacie. Vice-président du groupe de défense des anciens combattants à la Chambre, il s'associa à toutes les mesures en faveur des victimes de guerre.

Elu sénateur le 30 octobre 1938 par 364 voix sur 503 votants, il siégea sur les bancs du groupe socialiste.

Il publia des études nombreuses sur la marine marchande et les questions commerciales.

Il vota pour l'adoption du projet de loi constitutionnelle le 10 juillet 1940.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

TASSO (Henri)

Né le 8 octobre 1882 à Marseille (Bouches-du-Rhône)

Décédé le 12 février 1944 à Allauch (Bouches-du-Rhône)

Député des Bouches-du-Rhône de 1924 à 1938

Sénateur des Bouches-du-Rhône de 1938 à 1944

Sous-secrétaire d'Etat à la Marine marchande du 4 juin 1936 au 14 janvier 1938 et du 13 mars au 8 avril 1938

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome VIII, p. 3055)

Le 10 juillet 1940, Henri Tasso vote en faveur du projet de loi constitutionnelle attribuant les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain.

Il meurt le 12 février 1944 à Allauch (Bouches-du-Rhône).

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Henri TASSO, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 8 octobre 1882
Profession
Employé de commerce
Département
Bouches-du-Rhône
  • Mis à jour le 24 avril 2014