Allez au contenu, Allez à la navigation

TEISSERENC DE BORT Edmond

Ancien sénateur de la Haute-Vienne

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 24 février 1895
  • Réélu le 28 janvier 1900
  • Fin de mandat le 2 janvier 1909 ( Non réélu )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

TEISSERENC de BORT (EDMOND), né le 12 juillet 1850 à Paris, mort le 23 avril 1912 à Paris.

Sénateur de la Haute-Vienne de 1895 à 1909.

Il est le fils de Pierre-Edmond né en 1814, député en 1848, membre de l'Assemblée nationale de 1871, ministre des Travaux publics, trois fois ministre de l'Agriculture et du Commerce (1872-1873), ambassadeur de France à Vienne (1879), sénateur de la Haute-Vienne et vice-président du Sénat, décédé en 1892.

Après avoir été chef du cabinet de son père pendant les divers séjours de celui-ci au ministère de l'Agriculture et du Commerce, Edmond Teisserenc de Bort devint en 1879 secrétaire de l'ambassade à Vienne et occupa ce poste jusqu'en 1880, époque à laquelle son père se retira pour reprendre sa place au Sénat. Rentré dans la vie privée, Edmond Teisserenc de Bort s'établit dans ses propriétés de la Haute-Vienne et s'y consacra entièrement à l'exploitation de ses domaines agricoles. Nommé conseiller municipal de la commune d'Ambazac en 1880 et conseiller d'arrondissement l'année suivante, il fut choisi comme candidat républicain progressiste dans son département par les délégués sénatoriaux, lors de l'élection partielle qui eut lieu le 24 février 1895, pour pourvoir au remplacement de Don-net, sénateur de la Haute-Vienne, décédé. Il fut élu au deuxième tour par 370 voix, contre 257 à d'Arsonval et 5 à Leysenne, sur 636 votants.

Réélu le 28 janvier 1900, au premier tour, par 381 voix sur 637 votants, il fut battu le 3 janvier 1909 au deuxième tour où il n'obtint que 94 voix sur 655 votants. Inscrit au centre gauche et à la gauche républicaine, il fut secrétaire du Sénat de 1900 à 1902.

Son activité parlementaire s'est principalement déroulée au sein de commissions d'intérêt local et il s'occupa surtout des questions agricoles.

Membre titulaire de la Société nationale d'agriculture, il fut président de la Société d'agriculture de la Haute-Vienne, de celle d'horticulture et d'arboriculture et du Syndicat des agriculteurs de ce département.

Lauréat des concours agricoles, où il obtint un nombre considérable de récompenses et de prix d'honneur, il publia de nombreux travaux et rapports sur la culture dans la Haute-Vienne, ainsi qu'une Etude sur la race limousine et un Questionnaire agricole pour les écoles primaires.

Propagateur zélé des méthodes de cultures nouvelles, il s'est acquis parmi les agriculteurs une place toute spéciale, en vulgarisant autour de lui l'enseignement technique agricole et en encourageant, par tous les moyens dont il disposait, la production et l'élevage de la belle race bovine limousine.

Il mourut le 23 avril 1912 à Paris. Edmond Teisserenc de Bort était Chevalier de la Légion d'honneur, Officier d'Académie et du Mérite agricole.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Edmond TEISSERENC DE BORT, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 12 juillet 1850
Décédé le 23 avril 1912
Profession
Ambassadeur
Département
Haute-Vienne
  • Mis à jour le 01 septembre 2014