Allez au contenu, Allez à la navigation

VELTEN Geoffroy

Ancien sénateur des Bouches-du-Rhône

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 25 janvier 1885
  • Réélu le 7 janvier 1894
  • Réélu le 4 janvier 1903
  • Fin de mandat le 6 janvier 1912 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

VELTEN (GODFRIED), membre du Sénat, né à Brumath (Bas-Rhin) le 10 septembre 1831, fut d'abord ouvrier brasseur à Marseille. Puis il s'établit à son compte, et s'occupa, en même temps, de politique militante. Il coopéra à l'élection de Gambetta en 1868, à celle d'Esquiros en 1869, ainsi qu'à la création de divers journaux républicains, devint conseiller municipal de Marseille (1874) et conseiller général des Bouches-du-Rhône (1879), et, s'étant trouvé, en 1881, à la tête d'une fortune considérable par la vente de sa brasserie, fut désigné, le 6 janvier 1885, par les électeurs sénatoriaux républicains de ce département comme candidat au siège d'Eug. Pelletan décédé. Il fut élu sénateur par 224 voix (402 votants). M. Velten prit une part active à la discussion des droits d'entrée sur les céréales et prononça alors un discours remarqué. Il opina pour l'expulsion des princes, pour la nouvelle loi militaire, et, en dernier lieu, pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, pour la procédure de la haute cour contre le général Boulanger.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

VELTEN (GODFRIED) né le 6 septembre 1831 à Brumath (Bas-Rhin), mort le 21 septembre 1915 à Paris.

Sénateur des Bouches-du-Rhône de 1885 à 1912.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. V, p. 497.)

Godfried Velten fut réélu sénateur, d'abord lors du renouvellement du 7 janvier 1894, au premier tour, avec 232 voix sur 411 votants, puis lors du renouvellement du 4 janvier 1903, toujours au premier tour, avec 255 voix sur 425. Inscrit au groupe de la gauche démocratique, dont il fut l'un des fondateurs, il appartint à plusieurs commissions spéciales constituées pour l'examen de textes législatifs, notamment, comme président, à la commission chargée d'examiner le projet de loi relatif à la pêche fluviale, et, comme membre, à la commission chargée du projet de loi réglementant le travail des femmes et des enfants dans les usines et ateliers. Il fit partie des commissions permanentes de la marine, des pétitions, de la comptabilité et adhéra également au groupe d'études de la navigation et des ports, au groupe d'études agricoles, au groupe d'études coloniales.

Après 1889, ses interventions en séance publique furent plus rares. Il prit la parole pour défendre l'industrie de la savonnerie, comme rapporteur d'une proposition de loi relative au séjour des étrangers et à la protection du travail national, dans la discussion d'un projet de loi sur la construction d'un bassin dans le port de Marseille, dans un débat sur le canal de Marseille au Rhône.

Il rapporta le projet de loi relatif à l'exploitation et a l'entretien du canal des Alpilles et le projet de loi relatif à l'assainissement de la ville de Marseille.

En outre, il signa, le 15 novembre 1906, avec son collègue des Bouches-du-Rhône, Leydet, un ordre du jour faisant confiance au gouvernement Clemenceau « pour assurer sur tous les réseaux des compagnies de chemin de fer un fonctionnement suffisant et régulier conforme aux besoins du pays ». Il se prononça, par son vote, en 1906, pour le rachat du réseau ferré de l'Ouest, soutint la politique religieuse du cabinet Clemenceau et se prononça, toujours en 1906, pour la loi dite « des trois ans ».

Aux élections de 1912, Godfried Velten ne sollicita pas le renouvellement de son mandat et mourut trois ans plus tard, le 24 septembre 1915, à Paris, à l'âge de quatre-vingt-quatre ans.

Il était officier de la Légion d'honneur.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Geoffroy VELTEN, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 10 septembre 1831
Décédé le 21 septembre 1915
Profession
Brasseur
Département
Bouches-du-Rhône
  • Mis à jour le 02 septembre 2014