Allez au contenu, Allez à la navigation

VILLE Pierre

Ancien sénateur de l'Allier

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 4 janvier 1903
  • Réélu le 7 janvier 1912
  • Fin de mandat le 15 mars 1918 ( Démissionnaire )

Extraits de la table nominative :

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

1889-1940

VILLE (PIERRE, ALPHONSE), né le 20 septembre 1839 à Saint-Pierre-le-Moûtier (Nièvre), mort le 8 mai 1918 à Moulins (Allier).

Député de l'Allier de 1889 à 1903.

Sénateur de l'Allier de 1903 à 1918.

Négociant de mercerie en gros à Moulins, Ville est élu conseiller municipal en 1871, puis maire de Moulins en 1884, fonctions qu'il exercera jusqu'en 1892. Candidat au Conseil général dans le canton de Moulins-Ouest en 1886, il n'est pas élu. La chance le favorise le 6 octobre 1889 où, par 7.694 voix contre 699 à Las Cases, conservateur, sur 8.967 votants, il est élu, au deuxième tour de scrutin, député de la 2e circonscription de Moulins.

Il est réélu le 3 septembre 1893 par 5.727 voix, le 22 mai 1898 par 9.437 voix contre 7.058 à Paul Morel, républicain, et le 27 avril 1902 par 9.190 voix sur 17.642 votants.

A la Chambre des députés, il est membre de diverses commissions : patentes, assurance et prévoyance sociales, enseignement, voies navigables et port maritimes. Il dépose un rapport tendant à compléter l'outillage national par l'exécution d'un certain nombre de voies navigables nouvelles, l'amélioration des canaux, des rivières et des ports maritimes.

Candidat malheureux au Sénat en 1894, ce n'est que le 4 janvier 1903, au deuxième tour de scrutin, que, par 579 voix sur 843 votants, il est élu sénateur. Son mandat lui sera renouvelé le 7 janvier 1912, au troisième tour de scrutin, par 431 voix sur 823 votants.

Inscrit au groupe de la gauche démocratique il se tint durant plusieurs années, en raison de son âge, éloigné des travaux parlementaires. Il démissionna de son mandat de sénateur le 15 mars 1918.

Pierre Ville était un républicain ennemi de la réaction qui, si elle arrivait au pouvoir - disait-il - nous amènerait la plus effroyable des guerres civiles. Il était prêt à s'associer à toutes les mesures qui pouvaient affermir la République et donner satisfaction aux classes laborieuses.

Pierre Ville fut fait officier d'académie en 1887.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Pierre VILLE, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 20 septembre 1839
Décédé le 8 mai 1918
Profession
Négociant
Département
Allier
  • Mis à jour le 24 octobre 2014