Allez au contenu, Allez à la navigation

VINET Louis

Ancien sénateur d'Eure-et-Loir

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 14 octobre 1888
  • Réélu le 7 janvier 1894
  • Réélu le 4 janvier 1903
  • Réélu le 7 janvier 1912
  • Fin de mandat le 8 janvier 1921 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

Biographie

avant 1889  (Extrait du «Robert et Cougny»)
1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)

avant 1889

VINET (LOUIS-CHARLES), membre du Sénat, né à Garancières (Eure-et-Loir) le 9 janvier 1840, propriétaire agriculteur, fut élu, le 14 octobre 1888, sénateur d'Eure-et-Loir, par 481 voix (734 votants), contre 217 au marquis d'Argent, en remplacement de M. Dreux-Linget décédé. Il a pris place à la gauche radicale, et s'est prononce pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement (13 février 1889), pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse, pour la procédure de la haute cour contre le général Boulanger.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)

Afficher le texte

1889-1940

VINET (LOUIS, CHARLES), né le 9 janvier 1840 à Garancières-en-Beauce (Eure-et-Loir), mort le 5 février 1924 à Paris.

Sénateur d'Eure-et-Loir de 1888 à 1921.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. V, p. 536.)

Louis Vinet sera régulièrement réélu, au premier tour, le 7 janvier 1894, par 671 voix sur 733 votants, le 4 janvier 1903, par 377 voix sur 733 votants, et le 7 janvier 1912, par 385 voix sur 723 votants.

Au Palais du Luxembourg, où il siège au sein de l'union républicaine, Louis Vinet continue à se consacrer essentiellement à la défense des intérêts agricoles qu'il soutient à chaque occasion. Protectionniste convaincu, il fait en outre partie de la commission sénatoriale des douanes.

Sur le plan local, il est successivement président du syndicat agricole des arrondissements de Chartres, de Châteaudun et de Nogent-le-Rotrou, et aussi président de la caisse régionale agricole d'Eure-et-Loir.

Sur le plan national, sa notoriété lui vaut d'entrer au conseil supérieur de l'agriculture.

Sa santé déclinant, Louis Vinet renonce à se présenter lors du renouvellement du Sénat le 9 janvier 1921 alors qu'il comptait près d'un tiers de siècle de mandat législatif. Il décédera le 5 février 1924.

Il était chevalier de la Légion d'honneur.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Louis VINET, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 9 janvier 1840
Décédé le 5 février 1924
Profession
Propriétaire agricole
Département
Eure-et-Loir
  • Mis à jour le 25 octobre 2014