Allez au contenu, Allez à la navigation

VOILLOT Jean

Ancien sénateur du Rhône

  • IIIème République

    Ancien sénateur de la
    IIIe République

Election

  • Elu le 9 janvier 1927
  • Fin de mandat le 13 janvier 1936 ( Ne se représente pas )

Extraits de la table nominative :

1927 , 1928 , 1929 , 1930 , 1931 , 1932 , 1934 , 1935

Biographie

1889-1940  (Extrait du «Jean Jolly»)
1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1889-1940

VOILLOT (JEAN), né le 5 avril 1874 à Ternant (Nièvre).

Député du Rhône de 1914 à 1919.

Sénateur du Rhône de 1927 à 1936.

Fils de menuisier, Jean Voillot vient de bonne heure à la politique, adhère au parti ouvrier français vers 1893, puis contribue à la fondation de la fédération unitaire du Rhône en 1905.

Dès 1910, ses concitoyens l'élisent conseiller général du département du Rhône.

Viennent les élections législatives du 26 avril 1914. Jean Voillot se présente sous le patronage du parti socialiste dans la 10e circonscription de Lyon et recueille au premier tour 6.400 voix contre 3.639 à Berlie, représentant du parti républicain démocratique, et 3.561 à Julien, du parti radical unifié. Au second tour, le 10 mai, il l'emporte avec 8.478 voix contre 4.655 à son principal adversaire.

Durant cette législature, Jean Voillot participe aux travaux de la commission d'administration générale et des marchés de la guerre.

Les élections législatives du 16 novembre 1919 ont lieu selon le système de la représentation proportionnelle. Avec 39.026 voix sur 156.075 votants. Jean Voillot se classe au septième rang des candidats, en particulier au quatrième rang de la liste du parti socialiste qui n'obtient que trois élus. Il se trouve dont momentanément contraint de renoncer à son activité politique sur le plan national.

Il reprend contact avec le Parlement à l'occasion des élections sénatoriales du 9 janvier 1927. Arrivant au premier tour en onzième position avec 209 voix sur 777 votants, il recueille au deuxième tour 436 suffrages, ce qui le classe au quatrième rang alors que cinq sièges sont à pourvoir.

On ne peut pas dire qu'une fois au Palais du Luxembourg il ait fait preuve d'un zèle remarquable, bien qu'ayant appartenu successivement aux commissions de législation civile et criminelle, des départements libérés de l'invasion, de l'air, enfin des travaux publics. Il n'est intervenu, en effet, qu une fois à la tribune durant ses neuf années de mandat.

Jean Voillot ne se représente pas lors du renouvellement de 1936.

Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Jean Jolly (1960/1977)

Afficher le texte

1940-1958

VOILLOT (Jean)

Né le 5 avril 1874 à Ternant (Nièvre)

Décédé le 18 février 1953 à Lyon (Rhône)

Député du Rhône de 1914 à 1919

Sénateur du Rhône de 1927 à 1936

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome VIII, p. 3206)

Aux élections sénatoriales de 1936, Jean Voillot ne se représente pas.

Retiré de la vie publique, il meurt le 18 février 1953 à Lyon.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Pour toute remarque, veuillez contacter : anciens-senateurs@senat.fr

Photo de M. Jean VOILLOT, ancien sénateur
Etat-civil
Né le 5 avril 1874
Décédé le 18 février 1953
Département
Rhône
  • Mis à jour le 30 septembre 2014