Allez au contenu, Allez à la navigation

AGUESSE Georges

Ancien sénateur de la Loire-Inférieure
  puis de la Loire-Atlantique

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu du 8 décembre 1946 au 7 novembre 1948 (Loire-Inférieure) ( Non réélu )
  • Réélu le 19 juin 1955 (Loire-Atlantique)
  • Fin de mandat le 26 avril 1959 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

AGUESSE (Georges)

Né le 26 avril 1903 à Nantes (Loire-Inférieure)

Conseiller de la République de la Loire-Inférieure de 1946 à 1948

Sénateur de la Loire-Inférieure, puis de la Loire-Atlantique de 1955 à 1958

Après avoir obtenu une licence ès lettres, Georges Aguesse, entre, en 1930, dans l'enseignement, d'abord comme professeur de philosophie au lycée de Charleville-Mézières, puis comme professeur de lettres au lycée national albanais de Morca. En 1932, il quitte l'enseignement et devient correspondant diplomatique de plusieurs journaux à Berlin, dont Le Jour - L'Echo de Paris, dont il assure, à partir de 1939, la direction des services de politique étrangère.

Mobilisé en février 1940, Georges Aguesse est affecté en mai au ministère de l'Information, en qualité de rédacteur en chef des émissions en langue allemande de la radiodiffusion. Démobilisé en juillet à Toulouse, il refuse de collaborer avec les journaux d'occupation et adhère, en 1942, au mouvement de résistance « Libération ». En novembre de cette même année, il gagne l'Afrique du nord où il participe aux émissions de la radiodiffusion française libre, sous le nom de Jean Valmy. Il est parallèlement rédacteur en chef du Journal Combat Afrique du Nord. De juin 1944 à avril 1945, il est chargé de mission au Cabinet de Pierre Mendès France, alors ministre de l'Économie nationale. Il renoue bientôt avec le journalisme comme directeur des services politiques du Parisien Libéré et rédacteur en chef de La Résistance de l'Ouest, quotidien départemental de la Loire-Inférieure.

Les 21 octobre 1945 et 2 juin 1946, Georges Aguesse se présente sans succès aux élections dans la Loire-inférieure, sous l'étiquette de l'UDSR. Quelques mois plus tard, le 8 décembre 1946, il est élu au Conseil de la République, sur la liste du MRP ; victime de la poussée du RPF, il n'est pas réélu le 7 novembre 1948. De 1949 à 1950, il est inspecteur général des Territoires occupés, et de 1951 à 1955, attaché de presse à l'ambassade de France à Ottawa.

Le 19 juin 1955, il retrouve son siège de sénateur sur la liste républicaine d'action sociale et paysanne, présentée par le MRP. Membre de la commission des Affaires étrangères et de la commission de la Presse, de 1946 à 1948, puis membre de la commission des Affaires économiques, de 1955 à 1958, Georges Aguesse a consacré ses interventions les plus marquantes à la politique étrangère et à la politique agricole. Grand connaisseur de l'histoire de l'Allemagne, il se prononce notamment en 1948 pour le plan Marshall et, en 1957, lors de la discussion du projet de loi sur les Communautés économique et atomique européennes, il se déclare convaincu de la nécessité de l'union de l'Europe. Il ne ménage pas non plus ses efforts en faveur de l'agriculture, s'intéressant tour à tour au prix du lait, aux baux ruraux, au régime juridique des exploitations agricoles, à la protection du cheptel. Parallèlement, Georges Aguesse est vice-président du bureau du groupe MRP du Conseil de la République en 1957 et 1958, et membre de la commission exécutive de ce parti à partir de 1956.

Il est titulaire de la croix de chevalier de la Légion d'honneur.

AGUESSE (Georges)

Né le 26 avril 1903 à Nantes (Loire-Inférieure)

Décédé le 9 février 1994 à Paris

Conseiller de la République de Loire-Inférieure de 1946 à 1948

Sénateur de la Loire-Inférieure, puis de la Loire-Atlantique de 1955 à 1958

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1940-1958, tome I, pp. 360-361)

Georges Aguesse vote pour les pleins pouvoirs, et pour la révision constitutionnelle les 2 et 3 juin 1958. Il se représente aux élections sénatoriales du 26 avril 1959, en tête de la liste républicaine d'action économique sociale et rurale, mais il est battu au second tour avec 260 voix sur 1 550 suffrages exprimés.

Il se retire alors de la vie politique et décède à 90 ans.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Georges AGUESSE,
Appartenance politique
Groupe du Mouvement Républicain Populaire
Etat-civil
Né le 27 avril 1903
Décédé le 9 février 1994
Profession
Journaliste
Département
Loire-Atlantique