Allez au contenu, Allez à la navigation

BA Oumar

Ancien sénateur du Niger

  • IVème République

    Ancien sénateur de la
    IVe République

Election

  • Elu le 14 novembre 1948
  • Fin de mandat le 18 mai 1952 (Non réélu(e))

Extraits de la table nominative :

1949 , 1950 , 1951 , 1952

Biographie

1940-1958  (Extrait du Dictionnaire des parlementaires français)

1940-1958

BA (Oumar)

Né en 1906 à Bandiagara (Soudan français)

Sénateur du Niger (2e section) de 1948 à 1952

Après avoir obtenu le diplôme de l'école de médecine de Dakar, Oumar Ba se consacre à sa profession de médecin africain, qui l'amène à assurer les fonctions de médecin-chef de la circonscription médicale de Tilabéri. Parallèlement il fonde le 26 août 1947 le syndicat des médecins, pharmaciens et sages-femmes africains du Niger, dont il est le secrétaire général ; il est également élu le 25 novembre 1947 secrétaire général de l'Union des syndicats du Niger, créée à Niamey en avril 1947.

Il entre dans la vie politique avec son élection, le 5 janvier 1947, comme conseiller général du Niger pour la circonscription de Tilabéri (2e collège). A compter de cette date, il n'exerce plus son activité médicale que de façon intermittente.

A son mandat de conseiller général, il ajoute celui de grand conseiller de l'AOF, le 3 novembre 1947, puis celui de sénateur du Niger (2e section) le 14 novembre 1948. Il se présente alors avec l'étiquette Union nigérienne indépendante et sympathisante, et obtient 16 voix sur 18 suffrages exprimés. Au sein du Conseil de la République, où il ne s'inscrit à aucun groupe, il est nommé membre de la Commission de la famille, de la population et de la santé publique.

Il n'intervient en séance publique qu'à la fin de son mandat, en posant en novembre 1951 une question orale au ministre de la France d'outre-mer sur les difficultés éprouvées par les jeunes diplômés d'AOF à s'intégrer dans des cadres administratifs correspondant à leurs capacités.

En décembre de la même année, il participe aux débats sur l'institution d'un code du travail dans les TOM, et sur les assemblées locales des TOM.

Il n'est pas reconduit dans son mandat sénatorial aux élections de mai 1952, pour lesquelles il ne dispose plus du soutien de l'Union nigérienne.

Il est titulaire de la médaille coloniale et de la médaille des épidémies.

Afficher le texte

Avertissement : les extraits de tables nominatives et biographies sont issus d'une reconnaissance automatisée des caractères ; merci de nous signaler toute erreur ou coquille.

Photo de M. Oumar BA,
Appartenance politique
Réunion administrative des Sénateurs ne figurant sur la liste d'aucun groupe
Etat-civil
Né en 1906
Profession
Médecin
Département
Niger